Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Daloa, face à  l'ampleur de la tuberculose, le personnel de la CNPS sensibilisé sur la prévention et lutte contre cette maladie
 

Côte d'Ivoire: Daloa, face à  l'ampleur de la tuberculose, le personnel de la CNPS sensibilisé sur la prévention et lutte contre cette maladie

 
 
 
 6780 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 22 octobre 2017 - 16:21

©Koaci.com- Dimanche 22 octobre 2017- Le personnel de la Caisse Nationale de Prévoyance Sociale (CNPS) de Daloa a été instruit, jeudi dernier, sur les moyens de prévention de la tuberculose, lors de la journée de sensibilisation sur la tuberculose.

Cette journée est l’oeuvre du comité local de lutte contre le VIH/SIDA, la tuberculose et le paludisme de l’Agence de prévoyance Sociale, dirigé par Mme Koné née Kossokré Madeleine.

Elle vise à  sensibiliser sur la tuberculose et encourager à  un changement de comportement du personnel en vue de réduire et d’éviter cette maladie qui persiste malgré les traitements.

Souhaitant que cette campagne de sensibilisation porte des fruits, la présidente locale a demandé le soutien de chacun pour une lutte plus efficace.

Pour sa part le directeur régional de la CNPS de Daloa, Yao Francis a rappelé que la tuberculose est une maladie qui prend de l’ampleur, d’où l’importance de sensibiliser le personnel sur ce fléau pour éviter d’être malade.

De son côté, le médecin du personnel en charge des activités de lutte contre le VIH–Sida, la tuberculose et le paludisme, le Dr Konoumi Alexis a insisté sur l’importance d’un personnel sain pour relever les grands défis.

Exposant sur le thème : « Tous unis contre la tuberculose », le Dr Joachim Dangny a instruit les agents de la CNPS sur les signes évocateurs de la tuberculose, les conséquences et les moyens de prévention.

Avec plus de 21 710 cas enregistrés en 2016, le Dr Dangny a indiqué que bien que la tuberculose soit une maladie contagieuse, elle est guérissable si le traitement est bien suivi, ajoutant qu’« au bout de 15 jours de traitement, le malade atteint ne représente aucun danger ».
Par contre, « même si la tuberculose se contracte par voie respiratoire, elle demeure une maladie opportune du VIH », ainsi a-t-il fait remarquer, un patient atteint de cette maladie non traitée contamine 10 à  15 personnes par an ».

Ce faisant, il a encouragé les personnes présentant les signes de la tuberculose au dépistage volontaire précoce, pour une prise en charge rapide afin de guérir de la maladie.

Pour rappel, créé en 2004, le comité local de lutte contre le VIH –Sida, la tuberculose et le paludisme à  Daloa a pour objectif de lutter contre ces pandémies et de permettre un bon suivi de la santé des agents et de leur famille pour un meilleur rendement.

Casimir Boh, Abidjan et une source particulière à  Daloa

L'information ivoirienne en temps réel c'est aussi via l'appli KOACI Android (cliquez ici pour installer)
Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008