Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:  L'APBEF-CI donne les raisons de son silence dans l'affaire Agrobusiness et estime qu'il est quasiment impossible d'obtenir des retours sur investissement de 200 voire 300%
 

Côte d'Ivoire: L'APBEF-CI donne les raisons de son silence dans l'affaire Agrobusiness et estime qu'il est quasiment impossible d'obtenir des retours sur investissement de 200 voire 300%

 
 
 
 13961 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 novembre 2017 - 01:12

Serge Kouamelan


© koaci.com- Mardi 7 Novembre  2017-L’Association professionnelle des banques et établissements financiers de Côte d’Ivoire (APBEF-CI) ne s’est pas encore prononcée officiellement sur l’affaire Agrobusiness toujours d’actualité en Côte d’Ivoire.


Le Directeur exécutif de l’APBEF-CI, Serge Kouamelan rassure les populations que l’organisation se tait pour ne pas interférer dans les décisions de justice.

«En ce qui concerne le phénomène de l’Agrobusiness, vous savez tous que nous nous situons dans le volet judiciaire. Lorsque les enquêtes seront terminées, l’Association professionnelle des banques et établissements financiers pourra se prononcer véritablement sur cette question. Pour l’heure permettez que, nous gardions notre devoir de réserve, » a précisé le Secrétaire exécutif.

Il a néanmoins annoncé que l’APBEF-CI a participé à  la restitution au remboursement tel que cela avait été prévu par le comité de veille.

Le Directeur général de la SIB, président du comité scientifique de la 4ème édition des journées du banquier, Daouda Coulibaly, a expliqué que ce phénomène a pu prospéré en Côte d’Ivoire, parce que les populations n’ont pas la culture financière.

«Si les gens avaient effectivement la culture financière, ils sauront que les retours sur investissement de 200% de 300% c’est quasiment impossible, » a conclu M. Coulibaly.

Wassimagnon, Abidjan

Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)



 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Le prix du super baisse de 20 FCFA, le gasoil reste in...
 
 
Côte d'Ivoire : Le prix du super baisse de 20 FCFA, le gasoil reste inchangé à  610 FCFA/ le litre
Economie
 
Cameroun : Satisfecit du gouvernement suite au déblocage de 76,3 milli...
 
 
Cameroun : Satisfecit du gouvernement suite au déblocage de 76,3 millions $ du FMI
Côte d'Ivoire : Taux  de pauvreté estimé à  47%, un expert révèle que l'ENSEA et l'AFD se sont trompés
Economie
Côte d'Ivoire : Taux de pauvreté estimé à  47%, un expert révèle...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Côte d'Ivoire : Malgré les premiers bons signes, des importateurs de véhicules d'occasion appellent Alassane Ouattara à  réviser son décret
Economie
Côte d'Ivoire : Malgré les premiers bons signes, des importateurs...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Cameroun : Sanctions de la Cobac contre des patrons de banques
Economie
Cameroun : Sanctions de la Cobac contre des patrons de banques
Cameroun il y a 8 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: L'APBEF-CI donne les raisons de son silence dans l'affaire Agrobusiness et estime qu'il est quasiment impossible d'obtenir des retours sur investissement de 200 voire 300%
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
CD
N'importe quoi monsieur. Et pourtant les banques qui le savaient étaient celles qui recevaient les dépôts et payaient ceux qui ont eu plus de chance jusqu'à  ce qu'il y ait problème. Pire, les banquiers qui ont la culture financière sont nombreux parmi les souscripteurs. Ok vous dites que c'est pas possible et celui même qui a pris son engagement auprès de ses clients dit qu'il peut payer donc taisez vous simplement et mettez le à  l’épreuve. Parfois, on fait croire que seuls les naïfs y ont mis leur argent. Vous direz aussi que les ministres de l'Etat qui s'affichaient avec les promoteurs qu'ils félicitaient n'ont également pas la culture financière? Par ailleurs avec l’opération de "remboursement" de l'Etat on a noté la présence de hauts cadres de tous les compartiments de la société ivoirienne. Pourquoi cette sortie maintenant en novembre où les souscripteurs à  tort ou à  raison croient que Yapi le seul escroc qui veut rembourser ses victimes va les soulager? Ok mettez le à  l’épreuve en ouvrant toues les voies possibles pour qu'il s’exécute. S'il ne fait pas le débat sera clos pour de bon et les souscripteurs sauront qui accuser.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Saluez vous le fait qu'Alassane Ouattara se soit excusé de n'avoir tenu sa promesse de campagne de transfert de capitale ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008