Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo: Vers un dialogue opposition-pouvoir sous l'égide du Ghana
 

Togo: Vers un dialogue opposition-pouvoir sous l'égide du Ghana

 
 
 
 11025 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 15 novembre 2017 - 14:39

Regard de deux jeunes togolais dans la rue à  Lomé

© koaci.com– Mercredi 15 Novembre 2017 – Des tractations débutées à  Accra au Ghana et qui se poursuivent à  Lomé au Togo sont en cours pour l’ouverture d’un dialogue inter-togolais avec pour finalité la résolution de la crise socio-politique qui secoue le pays depuis près de trois mois.

En vue de préparer le chemin pour ce dialogue dont tous les acteurs de la crise appellent de tous leurs vœux, des émissaires envoyés par le président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a rencontré hier mardi à  Lomé des leaders de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise.

Les émissaires arrivés à  Lomé ont à  leur tête Albert Kan-Dapaah, le ministre ghanéen de la Sécurité. Au regard de la mission qui lui a été confiée, Kan-Dapaah a expliqué que « Le mandat a été donné au Président ghanéen par ses pairs de la sous-région et il a, depuis quelques jours, pris langue avec l’opposition et le pouvoir en place au Togo ici et au Ghana. Nous croyons fort que le temps est maintenant propice pour démarrer le dialogue entre les deux parties ».

Suivre l'actualité togolaise en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

A l’issue de cette rencontre, le chef de file de l’opposition togolaise, Jean-Pierre Fabre a déclaré « Nous avons fait des propositions, la délégation ghanéenne les présentera au pouvoir en place. On verra la suite ».

Après l’opposition, les émissaires recueilleront le point de vue des membres du parti au pouvoir. Dès que les angles seront arrondis, le médiateur en chef fixera la date et le lieu du prochain dialogue entre les togolais.

Les revendications de l’opposition tournent autour des reformes, plus précisément particulièrement le retour à  la Constitution de 1992, la révision du cadre électoral, le vote de la diaspora.

Rappelons qu’avant l’arrivée des émissaires ghanéens, des chefs traditionnels Anlo-Aflao ont évoqué le 30 Octobre dernier à  Accra avec le Président Akufo-Addo la situation au Togo et ont plaidé pour son implication en vue pour une issue heureuse. Le Président ghanéen avait répondu aux autorités traditionnelles qu’il avait révélé avoir rencontré le Président togolais, Faure Gnassingbé, au nord du Ghana et qu’il est en contact avec d'autres acteurs politiques togolais en vue de trouver des solutions à  la situation qui prévaut dans le pays.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou mensah@koaci.com –

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: En remerciant des acteurs qui ont pris part à élaboration de la nouvelle Cei, Ouattara-a-t-il clos le débat ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008