Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Saccage des locaux de l'OIPR de Katiola, conflit interethnique à  Guiglo, la sonnette d'alarme est encore tirée sur les dangers des occupations illégales des réserves et forêts cl
 

Côte d'Ivoire: Saccage des locaux de l'OIPR de Katiola, conflit interethnique à  Guiglo, la sonnette d'alarme est encore tirée sur les dangers des occupations illégales des réserves et forêts cl

 
 
 
 7151 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 novembre 2017 - 10:35

©Koaci.com- Jeudi 23 novembre 2017- Le saccage des locaux de l’Office Ivoirien des Parcs et Réserves (OIPR), à  Katiola par des habitants de la réserve de faune et de flore du Haut Bandama, soulève l’épineux problème des occupations illégales des espaces dans les réserves ou forêts classées.

D’après des informations en notre possession, les occupants de la réserve de faune et de flore du Haut Sassandra ont justifié leur acte répressif par le fait que des agents des Eaux et Forêts seraient arrivés dans leurs campements et auraient détruit leurs maisons et tué leurs animaux domestiques, sans qu’ils aient eu le temps de vider leurs maisons.

Cela relève à  la fois l’étendue des problèmes liés de l’occupation illégale des patrimoines naturels de l’Etat et les risques d’éventuels conflits intercommunautaires comme c’est encore le cas à  Guiglo dans la forêt classée de Goin-Debé où Guéré et Baoulé se disputent le monopole ou encore à  des actions punitives de telle envergure observée mardi dans les locaux de l’OIPR de Katiola, opposant les forces de l’ordre et les populations.

Ainsi se présentent-t-ils les problèmes des installations anarchiques des communautés, ou populations dans les forêts classées, les parcs et réserves à  des fins culturales et mercantilistes, sur le territoire national.

Quelle solution durable et décision ferme que l’Etat qui semble impuissant face à  cette réalité dans les parcs, réserves et forêts classées, envisage-t-il pour éviter les récurrents conflits, d’autant plus que les autorités gouvernementales ont annoncé en conseil du 22 novembre 2017 avoir renoncé à  des mesures prises une semaine plutôt pour résoudre le conflit à  Guiglo comme évoqué par KOACI dans l'une de ses publications du mercredi.

Casimir Boh, Abidjan

L'information ivoirienne en temps réel c'est aussi via l'appli KOACI Android (cliquez ici pour installer) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon...
 
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon coupe la circulation pendant des heures
Société
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect ar...
 
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect arrêté
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux productifs passe de 35 000 à  50 000 ménages, dès fin décembre 2018
Société
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux pro...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son domicile d'Adzopé
Société
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son do...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 6019 éléments déployés, voici les dernières  dispositions prises
Société
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 60...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
 
 
 
  0 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Saccage des locaux de l'OIPR de Katiola, conflit interethnique à  Guiglo, la sonnette d'alarme est encore tirée sur les dangers des occupations illégales des réserves et forêts cl
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
 
Soyez le premier à commenter cet article
 
 
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008