Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Budget 2018, des députés RDR et PDCI tournent le dos à  une tentative contre Soro à  l'Assemblée nationale
 

Côte d'Ivoire: Budget 2018, des députés RDR et PDCI tournent le dos à  une tentative contre Soro à  l'Assemblée nationale

 
 
 
 33721 Vues
 
  16 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 15 décembre 2017 - 09:11

Soro mardi dernier à  Abidjan

© koaci.com – Vendredi 15 Décembre 2017 – La rupture entre Soro et le pouvoir évoquée prend progressivement forme.

En témoigne après sa nomination contre son grès au RDR voire l’interpellation surprise de Lobognon, un nouvel épisode rapporté à  KOACI par des députés.

Fut récemment entreprise, de bonne guerre politique, une bataille pour mettre à  mal le budget 2018 de l'Assemblée nationale et en perspective faire lumière sur une mauvaise gestion de Guillaume Soro. Si elle fut à  la fin vaine, elle donne la tendance politique du moment.

Côté RDR, Amadou Soumahoro, récemment limogé de son poste de SG du RDR, privé de poste de ministre et qui se rêvait en président de l'institution, côté PDCI, Jeannot Ahoussou, homme lige du président Ouattara et "garantie PDCI" pour le pouvoir.

Selon nos informations concordantes, chacun de leur côté, tous deux se sont employés à  convaincre des députés de leurs familles politiques respectives pour charger Soro sur la gestion du budget de l'Assemblée.

Amadou Soumahoro, absent à  la séance de la Commission des Affaires Economiques et Financières (CAEF) dont il est membre, a donné des consignes claires à  un petit groupe de députés RDR après les avoir, la veille de l’examen du projet de budget en commission, réuni. L'objectif était de conspuer des voyages de villégiature de Guillaume Soro, des salaires mirobolants de ses nombreux conseillers et deux cents ex-rebelles "venus de Bouaké" pris en charge par l'Assemblée nationale.

Argument à  avancer sur base d'une information venue du Secrétariat d’Etat au Budget, ces dépenses auraient une incidence sur le fait que les fonds ne suffisent pas pour les députés.

Le ministre d'Etat Ahoussou aurait pour sa part argué devant son groupe de député que si l’Assemblée nationale n’était pas victime d’une mauvaise gestion, ils auraient été vraiment à  l’aise, avec des avantages et des privilèges de toutes sortes.

Un député ayant pris par à  la réunion, sous couvert d'anonymat, rapportera que leur aurait été expliqué que pour l’année 2017, le parlement a reçu une dotation budgétaire complémentaire de 6 milliards mais que Soro n’a pas rendu compte de l’utilisation de ce dernier, évitant néanmoins de préciser les raisons de cette dotation budgétaire.

Renseignement pris auprès du secrétariat d'Etat au budget, elle était destinée à  payer les indemnités transitoires des députés non réélus (pendant 6 mois on leur paye leurs indemnités complètes de députés), les 10 millions de frais d’installation payés à  chaque député au début de chaque législature, les indemnités viagères des anciens députés à  la retraite sous les différentes législatures et ceux dont les mandats ont été interrompus par le coup d’Etat de 1999 et qui n’ont jamais été indemnisés,  acheter les écharpes, cocardes et macarons pour les députés ou encore à  aménager des bureaux pour les vice-présidents.

Le Pr Maurice Kacou Guikahué, président du Groupe Parlementaire PDCI-RDA, informé des initiatives de Soumahoro et Ahoussou, a pour sa part donné des consignes pour que les députés de son groupe s'en désolidarisent.

Il y avait donc deux groupes à  l’Assemblée nationale, les députés œuvrant pour l’amélioration de leur condition de vie et pour que leurs privilèges soient pris en compte dans le budget 2018, et ceux engagés dans la bataille politique contre la gestion de Soro.

Sans l’appui du PDCI-RDA, difficile apparaissait l'entreprise de ces derniers, le respect de la procédure d’adoption du Budget, qui impliquait un vote favorable de la CAEF, ayant largement rassemblé les députés et finalement triomphé.
 
Enfin, alors que le budget prévu par l’Etat pour le fonctionnement du Parlement ivoirien était de 9 milliards seulement, après une pression de Guillaume Soro il a été revu à  27 milliards après arbitrage.

Amy Touré, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 7 mois
 
 
 
 
  16 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Budget 2018, des députés RDR et PDCI tournent le dos à  une tentative contre Soro à  l'Assemblée nationale
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
hmmm super interessant tout ça pour nous autres observateurs sans parti pris. Au constat, Soro a remporté une nouvelle bataille sur le champ de la guerre politique en Côte d'Ivoire qui ne date pas d'aujourd'hui. C'est vraiment un terrain supra miné, si t'es pas balaise t'es vite flingué
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
LICOUL2000
Les entreprises sont normales dans le "jeu politique", Soumahoro se rêve en président de l'Assemblée nationale, Ahoussou a tout entrepris pour faire croire que le PDCI pouvait être avec ADO, mais à  la finale on remarque que Soro et Bédié ça tient et que le RDR est divisé entre ceux qui suivent le clan et ceux qui suivent Soro. Ce jeu de position, de poids politique, de manoeuvre est super interessant à  observer, suis d'accord avec toi @fmk
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Jean serge
Qu'est-ce qu'il ne faut pas aller chercher pour montrer qu'il y'a "guerre" ou"rupture"entre Ouattara et Soro,ça vire à  l'obsession à  la fin.Dire qu'il y'a eu"tentative de mettre en lumière une mauvaise gestion de Soro",est totalement faux pour la simple raison que le budget de l'AN n'est pas géré par son president, mais par les questeurs de l'AN,qui sont des députés élus par leurs pairs et qui ont en charge la gestion du budget de l'AN.S'il y'a mauvaise gestion,ce n'est pas au président de l'AN qu'on s'adresse ,mais aux questeurs.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Et avec ça, il y'a des individus qui croient tout savoir, certainement dans le secret des dieux, mais dépourvus de discernement pour analyser les rééls enjeux au sein de leur case verte et incapables en plus, de comprendre la dynamique de leur groupe, qui viendront encore dire qu'on en veut pas à  soro qui fait partie intégrante du rdr alors que le même rdr manœuvre la queue entre les pates, comme nous le démontre cet excellent article, pour prouver une quelconque mauvaise gestion du PAN. Je rappelle à  toutes fins utiles à  ces individus et leurs explications contorsionnistes, que soro étant le garant de cette institution, il porte l'entière responsabilité d'une bonne ou mauvaise gestion du budget de l'AN.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Jean serge
Il faut avoir un sacré sens du discernement pour croire que c'est le président de l'Assemblée nationale qui gère le budget de l'AN.Pour le reste,chacun est libre de se faire les schémas qu'il veut.Mais c'est quand même curieux que dépuis le temps qu'on nous a annoncé qu'il a été nommé contre son gré,qu'il n'aie pas encore démissionné.Et même que ses plus fidèles lieutenants ont été nommés encore hier,sûrement qu'eux aussi on leur a mis le fusil sous la tempe:"si tu refuses,je te tue".Ridicule tout ça.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
TITIOLALOLA
Et penser que ces PARLEMENTEURS ont été élus pour l’intérêt du peuple ???? Il n'ya que certains naifs qui le croient encore .
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
TITIOLALOLA
POPULATION de Cote d'Ivoire , voici ce que le pouvoir et ses députés qui sont censés le controler font de votre argent . Tous des voleurs !!! que dire aussi des 342 milliards du budget de souveraineté de Wat à  rat ?
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Sankara premier
Jean Serge, la politique ce n'est pas une querelle de Gnambros à  Adjamé. Même s'ils ne sont pas d'accord tu ne les verras jamais trancher nettement. Ils donneront toujours l'image officielle d'une famille soudée. C'est à  la fin du temps réglementaire que tout éclate. La politique est un jeu de cartes ou plutôt un casino. Soro ne crachera jamais sur les honneurs rendues à  lui par le RDR. Au contraire ils servent à  creuser davantage son nid. Il ne tranchera pas de si tôt pour son propre bien et son propre avenir politique. Tu ne verras pas maintenant Soro cracher du feu sur ADO dans son propre intérêt. Donc attendons de voir la fin du temps réglementaire c'est à  dire 2020.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
digbetre
2020 AVEC SORO.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Jean serge
@Sankara 1er,on nous a fait croire que Soro a été nommé sans son consentement,la logique la plus élémentaire voudrais que lorsqu'on n'est pas d'accord avec une nomination,on démissionne.Si vous ne démissionnez pas,et que vous ne dites rien,c'est que vous êtes d'accord.Ne dit-on pas que"qui ne dit rien,consent"?Dire qu'il ne démissionne pas par stratégie,c'est reconnaitre qu'il est d'accord avec cette nomination,cela pouvant l'aider dans sa stratégie.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
De lama
N'importe quoi
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lesanois
AMI TOURE est devenue spécialiste de la question SORO et même spécialiste des rumeurs. Bravo !
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
hachid
Ami, je ne comprend rien dans ton article, tu nous roules en bateau. ce qui se passe à  l'ASSEMBLEE Nationale n'est que l'expression de la démocratie, rien d'autres
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Seplou1er
Hachid, Soro c'est le nouveau Messi des Lmp. Donc, il ne faut pas critiquer sa gestion.Sinon les Lmp se ruent sur quiconque ose critiquer soro et sa bande. Jamais vu des tarés pareils. Voici Aboudramane Sangaré qui a pris un bout du fpi, Affi l'autre bout et les militants sont là  assiste sans broncher. Mais, leur "Bgeuve" est dans parti des gens. Vraiment hein :)
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Desty
La vrai question dans tout ça c'est " que font donc tous ces députés pour mériter autant d argent?!?!". Pfffff pauvre ivoiriens. A se dechirer sur une soi disant querelle de riches politiciens qui ne font que maintenir leurs avantages pendant qu en bas on a faim. Aaahh Afrique
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
malonne
Merci à  vous @Jean serge, vous avez tous dis.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008