Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Perturbation de l'école pour des Congés anticipés, tirer des leçons pour l'avenir
 

Côte d'Ivoire: Perturbation de l'école pour des Congés anticipés, tirer des leçons pour l'avenir

 
 
 
 6329 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 19 décembre 2017 - 10:08

©Koaci.com- Mardi 19 décembre 2017-Après une semaine de perturbation de l'école dans plusieurs localités les cours ont repris timidement lundi, tel que rapporté par des sources proches du ministère de l'éducation, de l'enseignement technique et de la formation professionnelle.

Des élèves ayant décidé d'anticiper les congés de Noël ont par faits de violences mis à  mal le bon fonctionnement de l'école à  Abidjan et à  l'intérieur du pays.

Des agressions sur leurs camarades, des enseignants, des responsables administratifs, suivies des casses et de pillages ont été constatés dans certains établissements du publique et privé.

Il a fallu la réaction ferme des autorités surtout des préfets et sous-préfets pour que l'école retrouve sa quiétude dans des localités.

Mais les responsabilités sont partagées dans cette situation qui a une fois de plus terni l'image de la Côte d'Ivoire qui venait d'abriter deux importantes rencontres internationales, le sommet UE-UA et le rendez-vous sur le Sida.

D'abord, celle de la tutelle quand on sait que c'est le même scénario à  l'approche des congés scolaires, elle aurait dû prendre des dispositions sécuritaires afin d'éviter tout acte de vandalisme.Elle doit aussi revoir la date des arrêts des notes trimestrielles.

Il est difficile de comprendre que, les notes sont arrêtées avant le 11 décembre pour des congés prévus le 22 décembre. La période creuse étant souvent consacrée aux calculs des moyennes, certains élèves ne voient pas l'importance de se rendent dans les salles de cours.

Ensuite, aux parents de revenir à  leur rôle fondamental qui est d'éduquer leurs enfants et enfin les élèves doivent comprendre que dans un pays, ce n'est pas à  eux de décider des dates de leurs congés scolaires.

Espérons que l'école ne connaitra pas la même perturbation à  l'approche des congés de Pà¢ques en mars ou avril 2018.

Donatien Kautcha, Abidjan


Vous êtes abonnés Orange en Côte d'Ivoire, recevez les infos exclusives de koaci.com en souscrivant au #124*154# (103fcfa la semaine)


 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon...
 
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon coupe la circulation pendant des heures
Société
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect ar...
 
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect arrêté
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux productifs passe de 35 000 à  50 000 ménages, dès fin décembre 2018
Société
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux pro...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son domicile d'Adzopé
Société
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son do...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 6019 éléments déployés, voici les dernières  dispositions prises
Société
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 60...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Perturbation de l'école pour des Congés anticipés, tirer des leçons pour l'avenir
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
Lourouba
TAFIRE | EDUCATION : Les élèves du Lycée Moderne décidés à  ne pas suivre les cours. Ce Lundi 18 décembre 2017, c’est en présence de Monsieur le Sous-préfet de Tafiré, de Monsieur le Proviseur du Lycée Moderne, de Madame l’Inspectrice de l’IEP, de Madame l’Adjointe au Maire Sarah Bamba et du Commandant de la Brigade de la Gendarmerie que le salut au couleur a été exécuté au Lycée Moderne Henriette Dagri-Diabaté de Tafiré. Dans une intervention, le Sous-préfet a salué le retour des élèves sur les bancs. « Le salut est individuel. Les parents comptent sur votre réussite comme salaire. Nous ne pouvons décéder ici à  Tafiré d’une sanction et je vous félicite pour le respect de votre engagement. » a-t-il souligné. Quant au Proviseur, il a souligné qu’aucun élève ne sera sanctionné face cette tenue de promesse. Pour le rappel, une réunion d’urgence a eu lieu entre les autorités, l’administration et les élèves et par la suite, les cours devraient reprendre ce lundi. Et malheureusement cette reprise de cours a échoué peu après le départ des officiels. C’est encore à  travers des jets de pierre de cailloux que les élèves se sont faits entendre. En addition, des jets de pétards au sein du Lycée sans dégà¢ts à  l’heure actuelle, le corps enseignant et les élèves ont regagnés leurs domiciles. Pour ce qui est des établissements primaires et maternels, les cours sont dispensés sans incident. Les instituteurs au service, les élèves concentrés… C’est cette ambiance qui prévaut dans ces établissements. ©A.W. Tafire 24 - Info
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008