Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal: Traque des assaillants après la tuerie en Casamance, l'armée sénégalaise veut entrer en Guinée Bissau
 

Sénégal: Traque des assaillants après la tuerie en Casamance, l'armée sénégalaise veut entrer en Guinée Bissau

 
 
 
 11136 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 11 janvier 2018 - 10:45

La frontière entre le Sénégal et la Guinée Bissau

©koaci.com-Jeudi 11 Janvier 2018- Dans sa traque des assaillants après la tuerie en Casamance ayant causé 13 morts, l’armée sénégalaise veut entrer dans le territoire de la Guinée Bissau, a appris KOACI.COM.

Depuis l’attaque de Bofa , qui a fait 13 morts et 7 blessés l’ armée sénégalaise est aux trousses des auteurs de cette tuerie.

Dans la zone, les “diambars” mènent des opérations de ratissage de la zone et passe les environs au peigne fin. Parallèlement, la section de recherches de la gendarmerie, qui a installé son Quartier Général à  Ziguinchor , mène l'enquête.

Seulement, les opérations n’ont pas encore donné des résultats. Ainsi, selon des informations parvenues à  KOACI, l’armée sénégalaise souhaiterait poursuivre cette chasse à  l’homme jusqu’en Guinée Bissau .

S’il en est ainsi, c’est parce que estiment la grande muette, les assaillants présumés se seraient retranchés dans les villages de Kassolol, Sao-Domingo , Djirack, Kahim, Santhiaba Manjack et Bougnaloum. Des villages situés en terre bissau-guinéenne, notamment à  la frontière entre les deux pays.

Cela ne devrait pas poser de gros problèmes puisque les deux pays sont liés par un accord autorisant les militaires sénégalais à  poursuivre leurs cibles jusqu’à  10 km à  l’intérieur du territoire bissau-guinéen.

Pour rappel, cetaccord a été conclu en 1995 au moment où, l’ armée sénégalaise menait l’opération «Foudre», lancée contre les bases du Mfdc situées à  Santhaba Manjack, Kassalol et Djirack.

Il faut toutefois noter que ce droit de poursuite n’a jamais été exécuté par l’ armée sénégalaise pour des raisons politiques.

Pour mémoire, une attaque perpétrée par de présumés membres du Mouvement des forces démocratiques de la Casamance ( Mfdc ) avait fait 13 morts dans le sud du Sénégal, samedi dernier.

SDN, Dakar

L'information du continent en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici)
Ou

Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008