Gabon Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Gabon: Convoqué par la justice, Jean Ping empêché de quitter le pays pour la France
 

Gabon: Convoqué par la justice, Jean Ping empêché de quitter le pays pour la France

 
 
 
 11019 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 15 janvier 2018 - 08:43

Ping dimanche soir à  Libreville

© koaci.com – Lundi 15 Janvier 2018 – Il avait été prévenu. L'opposant Jean Ping a bel et bien été empêché dimanche soir de quitter le territoire gabonais.

Le candidat malheureux de la dernière présidentielle a été prié de rentrer chez lui après s'être présenté à  l'aéroport Léon Mba de Libreville pour s'envoler vers la France conformément à  ce qui avait été annoncé par l'administration.

En effet, selon les informations issues d'un document officiel transmis (ph2), l'opposant est convoqué le 17 janvier prochain pour une "audition à  titre de renseignement". Cette dernière intervient dans l'affaire dite "du ministère public contre Pascal Oyougou".

Avant de savoir s'il aurait de fait d'avoir été prévenu au préalable, tenté un nouveau coup de communication, le pouvoir reproche à  Jean Ping d'avoir fait de Paris sa base arrière pour fomenter un plan de déstabilisation visant à  renverser Ali Bongo, président "mal élu" en raison du score soviétique dans la province du Haut Ogooué (99,93%, ndlr) lors de la dernière présidentielle qui pèse sur sa légitimité à  la tête du pays.

Aude Ndong, Libreville

Suivez l'évolution de l'actualité gabonaise en temps réel avec notre application mobile Androïde (cliquez et installez-la sur votre mobile) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre i phone ou i pad)
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008