Gabon Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Gabon: Ali Bongo assiste à  la rentrée de sa «si chère» Cour Constitutionnelle et inaugure le nouveau palais des sports de Libreville
 

Gabon: Ali Bongo assiste à  la rentrée de sa «si chère» Cour Constitutionnelle et inaugure le nouveau palais des sports de Libreville

 
 
 
 9505 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 17 janvier 2018 - 08:10

Bongo mardi à  Libreville

© Koaci.com - Mercredi 17 Janvier 2018 - Il lui doit tout et sans nul doute vice-versa. Après la tempête de la présidentielle contestée, son dénouement alambiqué et tout juste après le vote d'une révision constitutionnelle taillée pour la continuité, Ali Bongo a pris part mardi à  l’audience de la rentrée solennelle de la Cour constitutionnelle à  Libreville avant d'inaugurer ensuite la mouture chinoise du nouveau palais des sports de Libreville.

Tout le "système Bongo" était, bien évidemment, présent et l'opposition absente, pour la cérémonie de l'instance qui a tranché sur sa survie au pouvoir en 2016 et pour la suite après l'adoption de la réforme constitutionnelle adoptée par les deux chambres du parlement le 11 janvier dernier qui, entre autre, a instauré une présidentielle à  deux tours (article 4, ndlr) et des mandats sans limite.

C'est sans nul doute pourquoi Marie-Madeleine Mborantsuo a axé son propos sur cette récente révision constitutionnelle et sur les joutes électorales à  venir à  savoir, les prochaines élections législatives.

Après avoir dressé le bilan de l’année écoulée des activités de la plus haute juridiction du pays, la présidente de la Cour constitutionnelle a salué ce nouveau texte de loi de la Constitution gabonaise.

Elle a notamment mis en exergue, le scrutin à  deux tours pour les élections présidentielles et parlementaires contenu dans l’article 4 et l’égal accès de toutes les couches sociales, surtout les plus vulnérables aux responsabilités politiques et professionnelles, comme mentionné dans l’article 6 du nouveau texte de la Constitution.

Par ailleurs, la belle mère du Président a regretté ce qu'elle considère comme "manque de responsabilités" de certains leaders et l’ensemble des acteurs politiques qui, un peu trop souvent, prennent à  partie, à  tort, les membres de ladite cour surtout après que celle ci ait validé les résultats d'une présidentielle qui aura vu un candidat recueillir spectaculairement, 99,93% des voix, du jamais vu, dans une province.

Enfin après sa si chère Cour Constitutionnelle, Ali Bongo a inauguré le nouveau palais des sports de Libreville fruit d'un partenariat public-privé entre l’Etat gabonais et la société chinoise China State Construction Engineering Corporation (CSCEC), en collaboration avec la Société gabonaise nouvelle générale d’études (SNGE).

Aude Ndong, Libreville

 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 7 mois
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Gabon: Ali Bongo assiste à  la rentrée de sa «si chère» Cour Constitutionnelle et inaugure le nouveau palais des sports de Libreville
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fmk
avec cette réforme de la consti c'est, hélas, la naissance d'un nouveau dictateur africain
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
Rien n'interdit à  l'opposition de nouer des alliances surtout lors du 2e tour. Hélas,le Gabon actuel à  t il des opposants à  même de mettre en difficulté ABO? Quand on voit les méthodes de Ping,son à¢ge et les retournements de veste des autres,le régime pdg a encore de longs mandats à  faire.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Il serait mieux que Ali appelle officiellement son pays le Royaume du Gabon comme le Maroc.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
@Baryond... avoir de puissants et populaires opposants dans des pays comme le Gabon ,le Togo, le Tchad, Angola, Guinée-Equatoriale.... n'est pas suffisant pour chasser le pouvoir en place. Dans ces pays, le pouvoir en place est oppressif et dictateur...
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008