Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Voeux à  la presse, Ouattara annonce 1,4 milliard de Fcfa pour la presse «traditionnelle»
 

Côte d'Ivoire: Voeux à  la presse, Ouattara annonce 1,4 milliard de Fcfa pour la presse «traditionnelle»

 
 
 
 10914 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 25 janvier 2018 - 14:09

Vue de la cérémonie des voeux jeudi à  Abidjan

© koaci.com - Jeudi 25 Janvier 2018 - Le chef de l'Etat ivoirien, Alassane Ouattara a présenté aujourd'hui, ses vœux de nouvel an à  la presse et aux médias comme annoncé la veille par KOACI.

Face aux efforts consentis selon lui, par le Gouvernement en faveur de la presse, il a à  l'occasion annoncé qu'il attend des journalistes qu'ils continuent de faire preuve de professionnalisme et de responsabilité dans l'exercice de leur métier.

Alassane Ouattara a par la suite demandé au Groupement des éditeurs de presse de Côte d'Ivoire (GEPCI) de continuer de traiter avec dignité ses employés et ses collaborateurs.

Comme s'il s'avait que certains de ces éditeurs de presse, n'avaient aucun respect pour leurs employés qui trainent parfois plusieurs mois d'arriérés de salaire, le Chef de l'Etat leur a néanmoins demandé de respecter le SMIG.

«Et surtout de leur payer au minimum le SMIG parce que le non-paiement du SMIG est contraire à  la loi. Je compte sur vous pour faire preuve de patriotisme empreint de générosité, » a prévenu Ouattara.

Le Président de la République a également rassuré les organisations de la presse et des médias du soutien de l'Etat en indiquant qu'il comprend les difficultés des journaux.

Pour atténuer les difficultés liées à  l'impression des journaux, Ouattara a annoncé qu'il a autorisé le relèvement des ressources du fonds de soutien et du développement de la presse qui sont passés en 2017 de 575 millions à  1,4 milliard de FCFA, soit une augmentation de 135%.

Cette importante augmentation a permis d'apporter une bouffée d'oxygène mais n'a pas permis d'apporter une solution durable aux difficultés auxquelles la presse est confrontée comme précisé par le Chef de l'Etat.

«C'est pourquoi j'ai demandé au ministre de la Communication d'ouvrir les réflexions sur le mode de gestion de cette contribution de l'Etat de façon à  la rendre plus efficace. J'ai demandé que le décret 2007 qui précise les conditions d'éligibilité soit appliqué strictement dans l'intérêt de tous, » a-t-il ajouté.

Conscient des difficultés que le monde des médias connait en particulier celui de la presse écrite face au développement des TIC et du numérique, le Président ivoirien estime qu'il faut repenser le modèle économique des entreprises de presse pour pouvoir les sauver.

La liberté et indépendance de la presse tiennent à  cœur au Chef de l'exécutif ivoirien, c'est pourquoi il souhaite que les acteurs de ce secteur continuent de présenter une image conforme à  la réalité des évènements vécus dans le pays.

«La presse ivoirienne a démontré son dynamisme, notamment par la pluralité et la diversité des opinions et des lignes éditoriales qui coexistent sur le marché, cela constitue une réelle source de vitalité pour ce secteur, » s'est-il réjoui.

La Côte d'Ivoire est passée de la 159ème place du baromètre de la liberté de la presse en 2012, à  la 81ème place en 2017.

Face à  cette «évolution qualitative importante » Ouattara a déclaré qu'il a demandé au ministre de la Communication de travailler à  l'amélioration de ce classement.

«Je peux vous assurer que tout sera mis en œuvre pour préserver cette évolution positive. Pour moi la liberté d'expression est fondamentale pour toute démocratie, je considère que la presse, tout comme le reste de l'économie, ne peut s'épanouir que dans un environnement de liberté, » a précisé le Président ivoirien.

En dépit des progrès importants accomplis en matière de liberté de la presse dans le pays, il reste convaincu que de nombreux défis existent au niveau de la presse.

«Nous devons les affrontés avec lucidité et courage dans votre intérêt, dans l'intérêt des entreprises, des employés mais également de la nation. En terme de liberté, les lois sur la presse, sont les plus avancées que notre pays ait adoptées à  ce jour. Ce qui est une avancée notable. » a conclu Ouattara.

Enfin, rappelons que contrairement à  la presse écrite ou radio dite "traditionnelle", les éditeurs de presse numérique légalement constitués à  l'image de KOACI, ne jouissent jusqu'à  ce jour d'aucune subvention d'Etat, soutien ou disposition fiscale particulière.

Wassimagnon, Abidjan
Suivez l'évolution de l'actualité ivoirienne en temps réel avec notre application mobile Androïd (cliquez et installez-la sur votre mobile) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre i phone ou i pad)
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 8 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 8 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Voeux à  la presse, Ouattara annonce 1,4 milliard de Fcfa pour la presse «traditionnelle»
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
fakisdegozo
Passer de la 159e à  la 81e place sous le mandat du PRADO. Sans commentaire.... Avec tout ça nos très chers amis refondus crient sur tous les toits qu'il n'y a pas de liberté d'expression en RCI. Dites nous sous le mandat de koudou on occupait quel rang? Bravo Monsieur le President pour l'effort que vous fournissez pour la presse dans son ensemble, y compris celles qui passent leur temps a vous dénigrer ou à  intoxiquer la population. C'est cela qui fait partie de l'émergence.....
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008