Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal: Fin de son procès pour détournement de denier public, le maire de Dakar fixé le 30 mars
 

Sénégal: Fin de son procès pour détournement de denier public, le maire de Dakar fixé le 30 mars

 
 
 
 8024 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 24 février 2018 - 11:23

Khalifa Sall lors de l’ouverture de son procès au palais de justice de Dakar (Ph)


©koaci.com-Samedi 24 Février 2018-Khalifa Sall peut croiser les doigts. Le maire de Dakar se verra, en effet, fixer le 30 mars prochain. Le président du tribunal correctionnel de Dakar en a ainsi décidé, comme relevé sur place par KOACI.COM.

Jugé depuis presque un mois pour qui est poursuivi pour détournement présumé de deniers publics, le premier magistrat de la capitale sénégalaise est retourné à  la barre ce vendredi pour écouter les dernières plaidoiries et répliques du procureur de la République.

Cette dernière ligne droite dans ce procès que son camp a toujours qualifié de politique a été marquée par l'intervention des avocats de la défense, qui ont pris la parole en dernier, pour boucler la phase des plaidoiries.

Mais avant les conseils de la défense, le président du tribunal le juge Malick Lamotte a potassé sur des milliers de pages de dossier. Ainsi, les parties civiles et la défense ont remis leurs conclusions écrites au tribunal, qui rendra son verdict d'ici cinq semaines.

Mais en attendant, le ministère public demande qu'une peine de 7 ans au minimum soit prononcée contre les sieurs Khalifa Sall et Mbaye Touré, avant de réclamer une amende de 5 milliards 490 millions de Fcfa.

Pour sa part, l'Etat sollicite la 1 milliard 830 millions de Fcfa pour réparation du préjudice matériel et la somme de 5 milliards pour réparation sur le plan moral.

Au total, la partie civile veut recouvrer la somme de 6 milliards 830 millions. Elle réclame la confiscation des biens de Khalifa Sall et ses Co-accusés.

Hier, après l’annonce de la date du délibéré, le maire de Dakar a, une nouvelle fois, réfuté les accusations.

«Comme je n’ai eu de cesse de le dire tout au long de ces 11 derniers mois : je réfute chacune des accusations sans fondement qui me prennent pour cible. De ma vie, jamais, je dis bien jamais, je n’ai eu le besoin de détourner des deniers publics. Il a été démontré ici qu’il n’y a jamais eu de détournement de deniers publics ni au préjudice de l’Etat ni au préjudice de la ville qui m’a honoré en m’accordant sa confiance par deux fois.», a noté
Khalifa Sall dans une déclaration rendue publique vendredi.

Rappelons que Khalifa Sall a été envoyé en prison le 07 mars dernier pour détournement présumé de derniers publics portant sur 1,8 milliards de Fcfa. Le maire de Dakar qui a nié avoir détourné le moindre centime a toujours déclaré qu’il était en prison parce qu’il a «osé dire non » au président Macky Sall .

Khalifa Sall est en effet un dissident de son parti, le Parti socialiste sénégalais qui est membre de coalition de la majorité présidentielle.

SDN, Dakar

L'appli KOACI Android avec les notifications pays par pays en temps réel (cliquez ici pour installer) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Loi sur la CEI, pour vous le président de la comission de l'Union Africaine parle t'il au nom de l'Union Africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008