Centrafrique Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Centrafrique: Travaux  forcés pour 12 membres  du FPRC  pour avoir facilité la fuite d'Abdoulaye Hissène
 

Centrafrique: Travaux forcés pour 12 membres du FPRC pour avoir facilité la fuite d'Abdoulaye Hissène

 
 
 
 8027 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 03 mars 2018 - 12:03

Abdoulaye Hissène

© Koaci.com- Samedi 03 Mars 2018 La justice centrafricaine a condamné 12 membres du groupe armé musulman Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) à  des travaux forcés , avons-nous appris.

12 membres du groupe armé musulman Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) ont été condamnés à  des travaux de perpétuité dont 11 à  perpétuité pour association de malfaiteurs, détention d'armes de guerre, atteinte à  la sécurité intérieure de l'Etat et rébellion.

D’après des sources judiciaires , ils sont accusés d’avoir facilité la fuite de leur chef Abdoulaye Hissène, ex-ministre du président Michel Djotodia (2013-2014, démis par une intervention armée internationale).

Le chef du groupe armé centrafricain Front populaire pour la renaissance de la Centrafrique (FPRC) Abdoulaye Hissene avait été inscrit sur la liste des personnes visées par des sanctions onusiennes. Il figure également sur la liste noire de Washington.

Abdoulaye Hissene, ancien ministre de la jeunesse et Président de la CPJP un mouvement rebelle du nord, avait fait allégeance au FPRC, une des branches de l’ex-Séléka.

KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008