Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal: Karim Wade va une nouvelle fois porter plainte contre l'État du Sénégal
 

Sénégal: Karim Wade va une nouvelle fois porter plainte contre l'État du Sénégal

 
 
 
 8960 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 08 mars 2018 - 12:37

Karim Wade recevant un supporter dans sa résidence à  Doha (Ph)

©koaci.com-Jeudi 08 Février 2018-L’ancien ministre d’État et fils de l’ancien président Abdoulaye Wade va porter plainte contre l’État du Sénégal. Il déplore une détention arbitraire dans l'affaire de la traque des biens mal acquis, apprend KOACI.COM.

C’est donc définitif, Karim Wade qui s’était tue dans un silence de cathédrale depuis qu’il est sorti de prison, est décidé à  affronter le régime en place au Sénégal. Le célèbre exilé continue de tenir tête à  Doha et l'État du Sénégal.

Le fils de l'ancien président de la République Me Abdoulaye Wade, multiplie les actions. Ce, depuis que le gouvernement qatari, suite à  une plainte de Dakar, l'a appelé à  plus de retenue.

En effet depuis quelque temps, celui que l’on surnommait «ministre de la terre et du ciel» enchaine les déclaration à  propos du Sénégal. Ce qu’il n’avait pas fait depuis qu’il est à  Doha suite à  sa sortie de prison à  la faveur d’une grà¢ce présidentielle.

Récemment, dans une contribution adressée aux participants au Colloque international pour la paix, qui s’est tenu samedi dernier à  Dakar, le candidat du Pds a indiqué une partie de son programme politique pour la présidentielle de 2019.

Karim Wade est d’ailleurs allé plus loin après avoir dépêché Mayoro Faye au chevet des sinistrés de la Langue de Barbarie. Il a décidé de traîner l'État du Sénégal devant le Tribunal de grande instance de Paris.

Et pour confirmer tout cela, Bachir Diawara proche de Karim Wade a révélé jeudi que Karim va déposer une plainte contre l’État du Sénégal pour détention arbitraire dans l'affaire de la traque des biens mal acquis.

« Tous les gens épris de justice considèrent qu'il (Karim) été détenu de façon arbitraire. Voilà  pourquoi il porte plainte pour détention arbitraire. Et avant que Karim Wade ne porte plainte contre l'État du Sénégal, l'Onu, à  travers l'une de ses structures d'élite, à  savoir le groupe de travail des Nations Unies, avait bien dit que Karim Wade était arbitrairement détenu.», a déclaré Bachir Diawara sur la radio privée la Rfm.

Pour rappel, il y’a quelques jours, la presse sénégalaise a fait état d’une grogne de Doha vis a vis des sorties de Karim Wade. Le gouvernement qatari aurait demandé à  Wade fils de mettre fin aux rencontres qu’il organisait avec les hauts responsables du Parti démocratique sénégalais (Pds).

Déja en 2013 l'ex-ministre d'État, ministre des Transports Aériens, des Infrastructures, de la Coopération Internationale et de l'Energie a porté plainte contre l'État du Sénégal à  la cour de justice de la Communauté Economique des Etats de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO). L'État du Sénégal avait été condamné mais avait réfusé de s'exécuter.

SDN, Dakar 


L'appli KOACI Android avec les notifications pays par pays en temps réel (cliquez ici pour installer) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008