Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sierra Leone: Présidentielle, incertitude sur la date du 2e tour
 

Sierra Leone: Présidentielle, incertitude sur la date du 2e tour

 
 
 
 13052 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 25 mars 2018 - 17:51

Affichages des candidats en lice

© koaci.com– Dimanche 25 Mars 2018 – Le deuxième tour de l’élection présidentielle en Sierra Leone prévu le 27 mars prochain dans le pays est provisoirement suspendu et la décision est en attente de conformation.

La décision de la suspension du vote a été prise hier samedi par la Haute cour de Sierra Leone suite à  des allégations de fraudes lors du premier tour le 7 mars dernier.

La Haute cour va se réunir lundi à  Freetown pour se prononcer définitivement sur la décision de suspendre ou non le deuxième tour de la présidentielle.

L'appli KOACI Android avec les notifications en temps réel (cliquez ici pour installer) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

La plainte ayant entrainée la suspension provisoire du vote émane de Ibrahim Sorie Koroma, un juriste et par ailleurs membre du parti au pouvoir, All Peoples’ Congress (APC). Dans sa plainte, Koroam a estimé des accusations de fraudes électorales doivent faire l’objet d’une enquête avant que le processus électoral ne se poursuive.

Koroma a déposé une pétition le 22 mars dernier devant la Haute Cour et a prié cette juridiction d’imposer non seulement une injonction interlocutoire restreignant le vote du second tour mais aussi à  procéder à  un re-comptage de l'ensemble des 2,6 millions de suffrages exprimés durant les élections générales du 7 mars dernier.
Lors du premier tour du vote le 7 mars dernier, le candidat du principal parti d’opposition, Sierra Leone People's Party (SLPP), Julius Maada Bio est arrivé en tête avec 43,3% des suffrages contre 42,7 % pour Samura Kamara du parti All People's Congress (APC) au pouvoir.
Pour le deuxième tour de la présidentielle en vue, les électeurs siéra léonais seront appelés à  élire le successeur du Président sortant, Ernest Bai Koroma, qui ne peut plus se représenter après plus de 10 ans au pouvoir.

Mensah, Lomé
 
 
  Par Koaci