Cameroun Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Vendre la peau de bœuf pour lutter contre la pauvreté
 

Cameroun: Vendre la peau de bœuf pour lutter contre la pauvreté

 
 
 
 9939 Vues
 
  5 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 29 juin 2018 - 01:51

Une marmite de peaux de bœuf à  Yaoundé (Ph KOACI)


© koaci.com - Vendredi 29 Juin 2018 - Au Cameroun, parmi les activités du secteur informel génératrices de revenus, figure le commerce de la peau de bœuf par morceaux.


Pendant les vacances scolaires comme c’est le cas en ce moment, ce petit commerce attire de nombreux jeunes camerounais des familles défavorisées.

Parmi ceux-ci, Ousseini 18 ans, originaire de la région de l’Ouest précisément dans le Noun.

Il dit vendre par tranches de 100 FCFA, la peau de bœuf, dans le but de préparer sa prochaine rentrée scolaire.

On peut voir le jeune élève arpenter les principales rues du quartier Nlongkak premier arrondissement de Yaoundé, sac de pains à  la main et marmite sur la tête, dans laquelle baignent dans une sauce des morceaux de peau de boeuf.

Sa marmite peut en contenir entre 100 et 150 tranches de peau de bœuf, vendues à  100 FCFA l’unité.

Ce qui rapporte quotidiennement au jeune homme entre 10 000 et 15 000 FCFA (soit entre 15 et 22 euros) par jour. Suffisant, pour lui permettre de bien préparer sa rentrée scolaire sans solliciter l’aide de ses parents.

Le commerce de la peau de bœuf attire les jeunes de familles pauvres, par ce qu’il ne nécessite pas d’un capital important pour son démarrage.

Lire aussi : http://koaci.com/cameroun-commerce-daliments-saison-aubaine-pour-pauvres-sans-revenus-fixes-120467.html

Lire enfin : http://koaci.com/cameroun-debrouillardise-vent-poupe-chez-jeunes-119672.html

Armand Ougock, Yaoundé
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon...
 
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon coupe la circulation pendant des heures
Société
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect ar...
 
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect arrêté
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux productifs passe de 35 000 à  50 000 ménages, dès fin décembre 2018
Société
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux pro...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son domicile d'Adzopé
Société
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son do...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 6019 éléments déployés, voici les dernières  dispositions prises
Société
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 60...
Côte d'Ivoire il y a 6 mois
 
 
 
 
  5 Commentaire(s)
Cameroun: Vendre la peau de bœuf pour lutter contre la pauvreté
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
dramani
Nous, en CI, il y a bien longtemps que nous luttons culturellement contre la pauvreté en mangeant du ''kplo'' (la peau de boeuf)
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Okapi
C'est tout à  fait normal qu'il fasse ça pour payer ses etudes et subvenir à  d'autres besoins. Le jeune homme pouvait vendre aussi autres choses comme les fruits, les arachides, etc. Mais lui, il a choisi la peau des boeufs, qui ne demande pas un capital important pour démarrer, selon l'article. En Côte d'Ivoire, on ne mange pas les "Kplo" par pauvreté. Là  où je suis, j'en mange occasionnellement, mais ça coûte très cher.
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
YAO JEAN MARC
MOI JE QUE C'EST PAS LUTTER CONTRE LA PAUVRETÉ MAIS C'EST DE SURVIVRE
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Zott
" Vendre la peau de boeuf... " . Ce journaleux n'avait vraiment rien à  écrire. Ça c'est une nouvelle ça ? Tas de choses qui se passent au Cameroon notamment la guerre Anglophone-francophone, Boko Haram, élection truquée, Paul Byia et sa présidence à  vie, etc... Rien de cela ne l'attire, si ce n'est pas pour nous parler de peau de boeuf... Décidément....
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
SRIKA BLAH
Je suis ivoirien..mais j'adore la peau de bœuf bien cuite dans une sauce graine, de feuilles,de gombo sec, etc etc..
 
 il y a 1 an     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Après les résultats de l’analyse de l’intoxication à Abatta, faut-il interdire la fabrication du Koutoukou dans le pays ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire : Peut-on parler de génocide en ce qui concerne l’attaque des Wê en 201...
 
1270
Oui
76%  
 
322
Non
19%  
 
75
Sans avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008