Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Yamoussoukro, la promotion de la femme chercheure dans la lutte contre la pauvreté au centre de la 4ème édition des doctorales INP-HB
 

Côte d'Ivoire: Yamoussoukro, la promotion de la femme chercheure dans la lutte contre la pauvreté au centre de la 4ème édition des doctorales INP-HB

 
 
 
 4479 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 03 juillet 2018 - 23:52


© koaci.com -Mardi 3 Juillet 2018 -La quatrième édition des "doctorales" de l’Institut national polytechnique Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro a démarré mardi pour prendre fin vendredi.


Cette édition s’est fixée pour objectif principal, la promotion de la femme chercheure dans la lutte contre la pauvreté, l’établissement d’une interaction entre les doctorants et le monde industriel en vue de relever les défis du développement économique des pays africains.


Les « doctorales 2018 » de l’INP-HB s’articulent autour du thème «apport de la femme dans la lutte contre la pauvreté à  travers la recherche scientifique »

Le Directeur de l’Ecole doctorale de l’INP-HB a à  l’occasion rappelé que la recherche doit contribuer au développement économique et soutenir les nations en apportant des solutions vitales aux populations.


Benjamin Yao Kouassi a déclaré que « les doctorales 2018 » seront l’occasion pour les industriels qui ont besoin de cadres compétents, d’être informés sur les bénéfices qu’ils pourraient tirer pour leurs entreprises.


 
Le Secrétaire général de l'INP-HB, Tallé Sié a affirmé que l’école doctorale est porteur d’espoir dans la recherche à  l’Institut et a demandé aux enseignants-chercheurs de saisir l’occasion pour présenter les résultats de leurs recherches et de susciter des partenariats, en faisant en sorte que les entreprises et les populations puissent bénéficier des retombées de la recherche.


En organisant ses doctorales 2018, l'école doctorale Polytechnique Felix Houphouet Boigny(INP-HB) entend ainsi contribuer à  la promotion de la femme.


Car, investir dans l’éducation de la femme et viser l’égalité des chances, c'est réduire la pauvreté, relancer l’économie et renforcer la citoyenneté.


Le secrétaire général de l'INP-HB, Tallé Sié a félicité les autorités de l’école doctorale polytechnique de l’INP-HB et encouragé les doctorants à  continuer dans cette dynamique, pour apporter des solutions à  la qualité de la formation et dans la lutte contre la pauvreté.


Au cours des doctorales 2018, le point sur la qualité de la formation au niveau de l’enseignement supérieur et pour l’industrie sera fait et les doctorants identifieront des mécanismes afin d’apporter des solutions aux besoins des populations.


 
Prennent part à  cette édition, les doctorants de l’École Doctorale Polytechnique de l'INP-HB et ceux des cinq autres Universités de Côte d’Ivoire.


Durant donc trois jours, la quatrième édition sera marquée par plusieurs conférences sur des thèmes scientifiques et les doctorants seront motiver à  la préparation d’un projet personnel et professionnel, quelle que soit la carrière après la thèse. 

 
Wassimagnon, Abidjan 


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Accès à Internet, en proposant des "pass reseaux sociaux" les opérateurs téléphoniques jouent ils le jeu du système américain au detriment de l'économie africaine?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des...
 
2432
Oui
67%  
 
1069
Non
29%  
 
153
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008