Burkina Faso Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Lutte contre le terrorisme, la ministre française des Armées échange avec  le président Kaboré
 

Burkina Faso: Lutte contre le terrorisme, la ministre française des Armées échange avec le président Kaboré

 
 
 
 8014 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 20 juillet 2018 - 15:01

©koaci.com - Vendredi 20 juillet 2018 - La ministre française des Armées Florence Parly, en tournée dans la sous région ouest africaine, a été reçu vendredi par le président burkinabè Roch Marc Christian Kaboré avec qui elle a échangé sur la lutte anti-terroriste au Sahel.

Selon Mme Parly, qui est arrivé jeudi soir à  Ouagadougou, cette visite de courtoisie au Président du Faso s’inscrit dans le cadre d’une tournée qu'elle effectue dans les pays membres du G5 Sahel (Burkina Faso, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad).

Cette tournée, a expliqué la ministre française des Armées, fait suite aux décisions issues de la rencontre entre les chefs d’Etat du G5 Sahel et le président de la République française, Emmanuel Macron, le 2 juillet dernier à  Nouakchott en Mauritanie, en marge du Sommet de l’Union africaine.

Au cours de cette rencontre, il avait été convenu de poursuivre la lutte contre les groupes terroristes qui écument la région, tant par la Force conjointe du G5 Sahel, que par la Force Barkhane.

Mme Parly a affirmé être venue s’assurer de la poursuite de ces opérations et des travaux de planification, dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

"Nous nous sommes mis d’accord avec le Président du Faso pour poursuivre la coordination et l’approfondissement des opérations qui sont menées, d’une part par les Forces armées burkinabè, et d’autre part par la force conjointe du G5 Sahel et d’autres forces alliées, qui peuvent venir en appui", a-t-elle déclaré à  sa sortie d'audience.

Il s'agira, selon Mme Parly, d'œuvrer avec les autres pays membres du G5 Sahel afin qu'il n’y ait pas de sanctuaires pour les terroristes dans la sous région.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008