Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun: Présidentielle 2018, 28 candidatures déclarées dont 2 femmes
 

Cameroun: Présidentielle 2018, 28 candidatures déclarées dont 2 femmes

 
 
 
 6336 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 20 juillet 2018 - 08:38

Yaoundé (Ph KOACI)


© koaci.com- Vendredi 20 Juillet 2018- 28 dossiers de candidature ont été déposés à  Elecam dans le cadre de la présidentielle 2018 prévue le 7 octobre prochain, de 8 heures (7HGMT) à  18 heures (17HGMT) sur l’ensemble du territoire camerounais.


Parmi les dossiers déposés auprès de la commission de réception des candidatures d’Elections Cameroon (Elecam), figurent 6 candidats indépendants contre 22 investis pas des partis politiques.

L’on y dénombre deux (2) femmes, l’une de l’Union des populations du Cameroun (Upc) et l’autre, candidate indépendante.

Le conseil électoral d’Elecam va examiner les dossiers déposés par les candidats déclarés à  la présidentielle, avant de les transmettre à  la cour constitutionnelle.

A l’issue de cet examen, la liste provisoire des candidatures sera publiée par Elecam. Il appartiendra au conseil constitutionnel d’invalider ou de valider les candidatures de la liste provisoire d’Elecam.

Si quelques candidatures des grands partis ont des chances d’être validées notamment celles de Biya (Rdpc), Joshua Osih (SDF), Kamto (MRC), Ndam Njoya (Udc), Garga Haman Adji (ADD), Akere Muna (FDP), plusieurs autres candidatures notamment celles des indépendants, pourraient être invalidées.

Selon le code électoral camerounais, les candidats à  l’élection du Président de la République peuvent être, soit investis par un parti politique, soit indépendants.

Les indépendants doivent présentés au moins trois cents (300) signatures légalisées des personnalités originaires de toutes les régions, à  raison de trente (30) par région et possédant la qualité soit de membre du parlement ou d’une chambre consulaire, soit de conseiller régional ou de conseiller municipal, soit de chef traditionnel de premier degré.

La loi camerounaise prévoit également, que le candidat investi par un parti politique non représenté à  l’Assemblée nationale, au Sénat, dans un conseil régional ou dans un conseil municipal présente au moins 300 signatures légalisées.

Une même personnalité ne peut apposer qu’une seule signature et pour un seul candidat.
En 2011, 52 candidatures avaient été déclarées. 31 dossiers avaient été rejetés pour non-paiement de caution.

Après contentieux, 23 avaient finalement été retenues par le conseil électoral après examen des dossiers.

Lire aussi : http://koaci.com/cameroun-lelection-presidentielle-fixee-octobre-121345.html

Pour rappel, presque tous les partis représentés au parlement, ont appelé à  voter en faveur du président Biya.

Lire enfin : http://koaci.com/cameroun-presidentielle-2018-cour-courtisans-sagrandit-autour-biya-121561.html

Armand Ougock, Yaoundé

-Pour toute information, joindre la rédaction camerounaise de KOACI au 237 691 15 42 77- ou cameroun@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008