Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Burkina Faso: Une stèle érigée en hommage aux victimes du crash d'air Algérie
 

Burkina Faso: Une stèle érigée en hommage aux victimes du crash d'air Algérie

 
 
 
 5484 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 25 juillet 2018 - 00:58

©koaci.com - Mardi 24 juillet 2018 - Une stèle en mémoire aux victimes du crash d'air Algérie survenu le 24 juillet 2014 au Mali, et qui avait fait 116 morts, a été inauguré ce mardi à  Ouagadougou en présence des autorités burkinabè et des parents des disparus.

Le vol AH 5017 d’Air Algérie Ouagadougou-Alger s’était abîmé le 24 juillet, 32 minutes après son décollage dans le nord du Mali, tuant les 116 personnes de 17 nationalités à  bord de l'avion.

"Ce monument est construit dans le but de perpétuer la mémoire des disparus, de conserver d'eux un souvenir tangible, d'imposer à  la postérité les valeurs que chacun d'eux à  incarner. Et tout cela en guise d'hommage posthume et en témoignage de notre amour", a déclaré le ministre burkinabè des transports urbains Vincent Dabilgou.

Selon lui, l'érection de cette stèle, bà¢tie à  la citée an 2, non loin de l'aéroport de Ouagadougou, devra entretenir dans ce pays où l'avion avait décollé, "le respect et l'admiration pour ceux qui sont morts dans ce crash malheureux".

Pour le représentant de l'association des parents des victimes du crash Christophe Sandwidi, ce monument est "un lieu de souvenirs, de recueillement, de fédération des cœurs et aussi d’interpellation de tous les acteurs qui ont une certaine responsabilité dans la vie des autres".

Les parents des victimes ont souhaité que toute la lumière soit faite sur ce drame et la diligence dans le processus d'indemnisation des parents des victimes burkinabé.

"Plus forts ensemble et toujours aussi déterminés à  éclaircir les points encore obscurs et connaitre la vérité pour que plus jamais d'autres familles se demandent comment accepter l’inacceptable", a déclaré la présidente de l’association des victimes françaises, Sandrine Tricot.

Elle a souhaité qu'une plaque, un lieu de recueillement soit également inaugurée à  Paris.

Le président Kaboré a procédé à  un dépôt de gerbes, ainsi que le PDG d'air Algérie qui a fait le déplacement à  Ouagadougou.

Selon le ministre Dabilgou, la gerbe que le président Kaboré a déposé avec les parents des victimes, symbolise "l’amitié entre tous les 17 pays concernés, une amitié qui s’exprime dans tous les moments de la vie, qu’ils soient heureux ou pénibles".

Les parents des victimes ont également procédé à  un de rose blanche devant la stèle, avant de procéder à  une plantation d'arbres portant le nom de chacune des 116 victimes du crash.

Boa, Ouagadougou
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vous inquiète-t-elle?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Bilan de Ouattara, prenez vous au serieux les critiques de Guillaume S...
 
1032
Oui
42%  
 
1382
Non
56%  
 
36
Sans Avis
1%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008