Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo: Bilan partiel de la situation sécuritaire, 286 morts, 3.817 blessés
 

Togo: Bilan partiel de la situation sécuritaire, 286 morts, 3.817 blessés

 
 
 
 13211 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - dimanche 05 août 2018 - 07:13

Un accident à  Lomé

© koaci.com– Dimanche 05 Août 2018 – Le ministère togolais de la Sécurité et de la protection civile et celui des Transports et des infrastructures ont rendu public le rapport du premier semestre 2018 (janvier à  juin 2018) sur la situation sécuritaire dans le pays et ont établi que la route continue de faire plus de victimes malgré les campagnes de sensibilisation.

Le bilan publié le 03 aout dernier à  Lomé par le ministre de la Sécurité, le Général Yark Damehane, révèle que pour l’intervalle de temps annoncé, il a été enregistré dans le pays 286 décès et 3817 blessés. Ce bilan est en hausse par rapport aux statistiques du second semestre 2017, mais en baisse par rapport aux chiffres du premier semestre 2017 (315 morts). Sur ces chiffres, il est relevé 14 morts par lynchages et 57 décès par noyade.

Les décès et les accidents sont essentiellement causés par des accidents de circulations mais aussi par des cas de suicides. La plupart des accidents sont signalés chez les conducteurs d'engins à  deux roues. Les accidents de circulation sont liés à  des causes comme l'excès de vitesse, la conduite en état d'ébriété, le non-respect ou l'absence de port de casques, de ceintures de sécurité, l’excès de vitesse, mauvais état des véhicules, le téléphone au volant.

En ce qui concerne les suicides, le ministère de la Sécurité a relevé qu’il y a eu au total 37 cas dont 16 à  Lomé. Selon les autorités, les causes avérées des suicides sont la toxicomanie, la déception amoureuse.

Afin d’aider à  réduire des accidents de circulation de sorte que les routes ne puissent plus continuer par endeuiller des familles, les autorités ont exhorté les automobilistes mais aussi les syndicats des transporteurs au respect scrupuleux des règles et mesures de sécurité routières. Malgré la lutte contre les carburants frelatés par le biais de l’opération entonnoir, ceux qui exercent une telle activité sont appelés à  évaluer les risques auxquels leurs activités illicites les exposent.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008