Ghana Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana: Commission Electorale, Jean Mensa promet des élections libres après son serment
 

Ghana: Commission Electorale, Jean Mensa promet des élections libres après son serment

 
 
 
 8379 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 08 août 2018 - 13:31

Mme Jean Mensa et Nana Akufo-Addo

© koaci.com– Mercredi 08 Août 2018 – Mme Jean Mensa, la nouvelle présidente de la Commission Electorale (CE) au Ghana, a promis de travailler avec toutes les parties prenantes entre autres les politiques, les juges et la société civile pour tenir des élections crédibles afin de renforcer la démocratie dans le pays.

Avant cette déclaration, Mme Jean Mensa et deux de ses adjoints ont prêté serment le 02 aout dernier à  Accra devant le Président Nana Akufo-Addo. La prestation de serment est intervenue après que la Cour suprême ait rejeté une demande d'injonction d'une ghanéenne, Fafali Nyonatortor, qui avait prié la cour de ne pas autoriser la nouvelle présidente de Commission Electorale à  prendre fonction.

La présidente de la CE a promis de travailler dans le respect de la Constitution et qu'elle sera responsable de ses actes. Outre la présidente de la CE, les trois autres membres de CE qui ont prêté serment sont Samuel Tettey, vice-président, Eric Asare Bossman, également vice-président et Adwoa Asuama Abrefa, membre de la Commission. Soulignons que pour sa part, Eric Bossman Asare a rassuré ses compatriotes que la CE va organiser des élections libres et équitables à  tous les niveaux.

En levant le voile sur la manière avec laquelle elle compte travailler pour encrer la démocratie dans le pays, Mme Jean Mensa a déclaré que « Nous travaillerons avec le parlement, les partis politiques, la justice, la société civile et les médias pour avoir une Commission Electorale sur laquelle ce pays pourra compter ».

A cette cérémonie, le Président Akufo-Addo a rappelé à  la présidente de la CE et à  ses deux adjoints qu'ils sont été nommés à  un moment où le travail à  la Commission suscitait une grande inquiétude. Il leur a rappelé l'importance d'organiser des élections crédibles car le décompte, la compilation et la proclamation des résultats « ne peuvent et ne doivent pas être plus importants que le droit sacré de vote accordé aux citoyens ».

En renvoyant la nouvelle direction de la CE dans ses fonctions, le Président ghanéen a déclaré que « Je l'ai déjà  dit et je le répéterai. Les élections concernent ceux qui votent et non pas ceux qui comptent, supervisent, transmettent et proclament les résultats » car dira-t-il la force du vote appartient aux électeurs.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com


 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008