Gambie Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Gambie: Démenti de l'ordonnance de suspension des membres de la GFF
 

Gambie: Démenti de l'ordonnance de suspension des membres de la GFF

 
 
 
 11113 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 11 août 2018 - 21:16

Logo de la GFF

© koaci.com– Samedi 11 Août 2018 – La Commission spéciale pour les sports à  l’Assemblée nationale gambienne dément avoir donné une instruction au Conseil National du Sport (NSC) pour suspendre trois membres du bureau de la Fédération Gambienne de Football (GFF).

Après le démenti, la Commission spéciale a exhorté le CNS a rectifié de toute urgence sa fausse déclaration. Le président du Conseil national du sport, Borri Darboe, a été interpellé sur le pourquoi et le comment sin organe a agi de la sorte.

En justifiant son démenti, la Commission spéciale a déclaré que le fait de transmettre le rapport de police à  la NSC pour ses dossiers et son action n’est pas synonyme d’une directive devant suspendre le bureau de la GFF.

Sur les dessous de cette maladresse, il est révélé que la Commission spécial de la jeunesse et des sports de l’Assemblée avait seulement partagé le rapport de l’enquête de la police sur la fraude fiscale présumée au niveau de la Fédération mais n’a pas recommandé la suspension des membres du bureau de la GFF.

Ayant eu échos de l’affaire, Hadrammeh Sidibeh, le ministre gambien de la Jeunesse et des Sports a annulé la suspension prise par le CNS à  l’encontre des trois membres de la Fédération.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Saluez vous le fait qu'Alassane Ouattara se soit excusé de n'avoir tenu sa promesse de campagne de transfert de capitale ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008