Ghana Sport
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Ghana: Ultimatum et menace de la FIFA de suspendre le Ghana
 

Ghana: Ultimatum et menace de la FIFA de suspendre le Ghana

 
 
 
 11194 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 14 août 2018 - 11:20

Gianni Infantino, le président de la FIFA et le courrier

© koaci.com– Mardi 14 Août 2018 – La Fédération Internationale de Football Association (FIFA) a averti le gouvernement du Ghana d’inverser avant le lundi 27 août l’action devant la Haute Cour laquelle vise à  dissoudre la Fédération Ghanéenne de Football (GFA) ou de faire face à  une suspension immédiate.

La sanction de la FIFA est contenue dans un courrier adressé hier lundi au Dr Kofi Amoah, chef de l'équipe de liaison entre l’instance internationale et les dirigeants locaux.

La lettre datée du 13 août et signée par la secrétaire générale de la FIFA, Fatouma Samoura, a déclaré que le Conseil de la FIFA a été informé des divers événements et discussions sur la réforme du football au Ghana.

La note a fait cas des détails entre autres la mesure de suspension provisoire prise contre l’ancien président de la GFA, Kwesi Nyantakyi, les rencontres entre le Ghana et la FIFA les 21, 22 et 28 juin, la mise en place de l'équipe de liaison pour aider les différentes équipes nationales à  participer aux compétitions organisées par la FIFA et la nomination d'un liquidateur pour les actifs de la GFA.

Au vu du dernier point listé, la FIFA a fait savoir que l’étendue des enquêtes sur la corruption au sein de la GFA n'est pas claire et estime par conséquent que la décision du gouvernement d'engager le processus de dissolution de la Fédération est une violation de l'article 19 de ses règles.

En priant le gouvernement ghanéen de clore la procédure de dissolution contre la Fédération, la FIFA a déclaré si rien n’est fait avant le 27 aout 2018, elle suspendra le pays. Le courrier précise que « La suspension ne sera levée que lorsque la requête susmentionnée aura été retirée et que la FIFA en aura reçu une preuve écrite ».

Le processus de dissolution de la GFA par le gouvernement a commencé après qu'une enquête du journaliste Anas Aremeyaw Anas ait révélé des activités corrompues à  la Fédération. Une vidéo des faits allégués a montré des officiels de la Fédération, dont son président Kwesi Nyantakyi, et plusieurs arbitres en train de prendre des pots de vin en vue d’influencer les matchs.


Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008