Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire:  Plan social controversé à  Fraternité Matin, les syndicats en tournée d'explication auprès de certaines organisations
 

Côte d'Ivoire: Plan social controversé à  Fraternité Matin, les syndicats en tournée d'explication auprès de certaines organisations

 
 
 
 8565 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 août 2018 - 08:16

Vue de la rencontre mercredi à  Abidjan (ph KOACI)


© koaci.com - Jeudi 23 Août 2018 - Les syndicats et le collectif des délégués du personnel du groupe Fraternité matin ont eu mercredi, une rencontre avec la Confédération des syndicats libres de Côte d’Ivoire (Dignité) à  son siège sis à  Adjamé non loin de la gare de train.


Ils ont été reçus par le premier responsable de la centrale, Elie Dago Boga qui leur a prodigué des conseils.

Adhérent à  l’initiative des syndicats et du collectif des délégués du personnel, le Président de Dignité a indiqué à  ses hôtes des voies à  suivre pour aboutir au plan social.

Élie Dago Boga a également pris position pour les travailleurs et les a rassuré de sa disponibilité à  les accompagner dans ce dossier.

Il a demandé aux syndicats et au collectif des délégués du personnel de multiplier les actions de communication car «le sorcier est efficace quand il n’est pas dénoncé.»

Selon lui, mêmes les ouvriers des zones industrielles perçoivent mieux que ce que la Direction propose aux travailleurs dans le cadre de la réalisation du plan social, lorsqu’ils sont dans ce genre de situation.

«Fraternité Matin est une grande entreprise et il serait inadmissible que des travailleurs partent avec des miettes », a-t-il déploré.

Cette rencontre intervient après l’assemblée générale extraordinaire tenue le 17 août dernier par les syndicats et le collectif des délégués du personnel à  la salle Félix Houphouët Boigny de la SNPECI où ils ont rejeté le plan social proposé par le Directeur général de l’entreprise.

L’étape de la centrale Dignité est la première d’une tournée que les syndicats ont entamée auprès de certaines organisations en vue de leur expliquer la situation qui prévaut en ce moment au sein du groupe Fraternité matin à  cause de l’application du plan social.

Au cours de la rencontre du jour, le Coordonnateur de la CJDD-FM, Marc Yevou a d’abord présenté la situation qui prévaut au sein de l’entreprise.

Par ailleurs, les syndicalistes du groupe Fraternité Matin ont eu également une séance de travail avec le service juridique de la centrale.

Ils ont été édifiés sur certaines procédures liées à  la mise en œuvre d’un tel plan social.

Le juriste Bouali Stéphane a rassuré les travailleurs du groupe Fraternité matin en leur demandant de prendre pour boussole ce qui a été dit en Conseil des ministres et de rester sereins.

«Dans votre cas, l’Etat de Côte d’Ivoire a déjà  défini les modalités. Et ce qui a été dit en Conseil des ministres doit être votre boussole. L’Etat a décidé de donner 1,4 milliard pour le plan social. Vous devez vous en tenir à  cela. Si ce montant doit augmenter ou diminuer, il appartient au gouvernement de vous informer des raisons et motivations de ce changement. Pour l’heure, restez sereins », a-t-il insisté.

Au sortir de cette rencontre avec la centrale Dignité, le Secrétaire général de la CJDD-FM, Jules Claver Aka a affirmé que les syndicats et le collectif tiennent le bon bout et feront en sorte que le montant promis par le gouvernement soit totalement utilisé pour le plan social.

Enfin depuis le 16 novembre 2017, le gouvernement ivoirien a adopté en conseil des ministres, un plan de restructuration de la Snpeci qui comporte un plan social.

Le gouvernement avait annoncé le décaissement de la somme de 1,4 milliard de francs CFA pour la conduite de ce plan.

Malheureusement, le Directeur général, Venance Konan propose 500 millions de FCFA pour la mise en œuvre du plan social, parce que, selon lui, le gouvernement ne veut plus respecter ses engagements.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008