Togo Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo: Le CAR relève des anomalies à  corriger avant la mise en place de la CENI
 

Togo: Le CAR relève des anomalies à  corriger avant la mise en place de la CENI

 
 
 
 5015 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 23 août 2018 - 08:20

Me Yawovi Agboyibo

© koaci.com – Jeudi 23 Août 2018 – Le Comité d’Action pour le Renouveau (CAR), un parti de l’opposition au Togo, lance un appel pour que les anomalies qui entachent les préparatifs des élections en vue dans le pays soient corrigées avant la mise en place de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) et de ses démembrements.

En relevant des anomalies qui entachent les préparatifs électoraux au Togo, le communiqué du CAR signé par Yendouban Konlani, son premier vice-président a relevé des points entre autres la configuration des institutions de la République chargées de veiller à  l’équité des consultations électorales comme la CENI, la Cour constitutionnelle, la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (HAAC) et la disposition du statut de l’opposition qui permet à  tout parti politique, même présent au gouvernement, de se déclarer parti de l’opposition.

Sur la dernière anomalie citée, le parti présidé par Me Yawovi Agboyibo a démontré que le parti Union des Forces de changement (UFC) de Gilchrist Olympio, qui est présent au gouvernement, occupe un des 5 sièges de l’opposition parlementaire parce que s'étant déclaré comme parti de l'opposition.

Afin de rectifier le tir, Konlani préconise qu’il « est impératif que, conformément aux prescriptions de la feuille de route de la CEDEAO, ces anomalies soient corrigées avant la mise en place de la CENI et de ses démembrements pour l’organisation des élections en perspectives ».

Au cas où les choses ne seraient pas corrigées, le parti du « bélier noir » craint qu’« aussi longtemps qu’il ne sera pas remédié à  ces anomalies, les élections organisées au Togo continueront à  être dépourvues de sens avec les mêmes conséquences politiques et socio-économiques ».

En espérant que des rectificatifs soient faites aux anomalies signalées, le CAR s’indigne que le parti au pouvoir, l’Union pour la République (UNIR), persiste à  poursuivre l’installation de la CENI et de ses démembrements au mépris des mises au point faites par la Coalition des 14 partis de l’opposition sur la base de la feuille de route soumises aux parties par la CEDEAO.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Gabon: Remis après son AVC, Ali Bongo vous apparait il désormais apte à bien présider le pays?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: DJ Arafat était il véritablement un exemple pour la jeunesse ivoirienn...
 
721
Oui
22%  
 
2511
Non
75%  
 
98
Sans Avis
3%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008