Togo Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo: Prix des produits pétroliers à  la hausse, le gaz butane épargné
 

Togo: Prix des produits pétroliers à  la hausse, le gaz butane épargné

 
 
 
 5769 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 28 août 2018 - 07:32

Un particulier en circulation avec sa bouteille de gaz

© koaci.com– Mardi 28 Août 2018 – Les prix des produits pétroliers dans les stations-services au sont revus à  la hausse à  compter de ce mardi.

L’essence Super sans plomb qui se vendait précédemment à  498 F Cfa passe à  540 F Cfa soit une augmentation de 50 F Cfa. Quant au gaz butane, les prix restent inchangés.

D’après une note rendue par les ministres en charge du Commerce et de la promotion et du secteur privé, de l’Economie et des Finances ainsi que celui des Mines et de l’Energie, les nouveaux prix se présentent comme suit :

Super sans plomb : 548 F Cfa
Pétrole lampant : 490 F Cfa
Gasoil : 550 F Cfa
Mélange 2 temps: 646 F Cfa

Le prix du gaz butane reste inchangé. Les bouteilles de 12,5 Kg et de 6 Kg sont maintenues respectivement à  6.500 F Cfa et à  3.120 F Cfa.

Le communiqué lu à  la télévision nationale n’a pas donné les motifs de cette augmentation mais toute porte à  croire qu’elle est liée à  la hausse des prix du baril à  l’international.

La dernière modification des prix des produits pétroliers à  la pompe était une baisse intervenue le 26 septembre 2017. Depuis lors les prix étaient restés intacts jusqu’à  ce que le gouvernement ne prenne hier la décision de les augmenter.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008