Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Abidjan, des experts en sécurité maritime de la CEDEAO en conclave pour parachever la dotation en personnels des CMMC et du CRESMAO
 

Côte d'Ivoire: Abidjan, des experts en sécurité maritime de la CEDEAO en conclave pour parachever la dotation en personnels des CMMC et du CRESMAO

 
 
 
 6835 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 1 an
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mercredi 05 septembre 2018 - 16:03

© koaci.com - Mercredi 5 septembre 2018 -La représentation résidente de la CEDEAO en Côte d’Ivoire sise à  Abidjan Cocody abrite depuis ce matin, la réunion sur la dotation en personnels des centres maritimes multinationaux de coordination.


Cette réunion a pour objet de parachever la dotation en personnels nécessaires à  leur fonctionnement des Centres maritimes multinationaux de coordination (CMMC) des zones maritimes E, F et G et du Centre régional de sécurité maritime de l’Afrique se l’Ouest (CRESMAO).


Elle entre également dans le cadre de l’opérationnalisation de l’architecture de sécurité maritime de la CEDEAO


Avec l’organisation de cette réunion qui prend fin le vendredi, la Commission de la CEDEAO agit conformément à  l’esprit de la Stratégie maritime intégrée de la CEDEAO (SMIC) adoptée par les chefs d’Etat et de gouvernement lors du sommet ordinaire tenu en mars 2014 à  Yamoussoukro. 


Le représentant résident de la CEDEAO en Côte d’Ivoire a rappelé lors de la cérémonie d’ouverture des travaux qui dureront 3 jours que le SMIC s’articule autour de plusieurs objectifs stratégiques. 


Il s’agit entre autres, de la gouvernance maritime, de l’économie maritime ainsi que de la recherche et de la connaissance du domaine maritime.
Selon l’Ambassadeur Babacar Carlos Mbaye, cette stratégie a été adoptée en droite ligne du processus de Yaoundé qui vise à  faire du Golfe de Guinée un domaine maritime commun débarrassé de la piraterie.


Cette stratégie vise également à  débarrasser le domaine maritime des attaques à  mains armées et des autres actes illicites commis en mer de manière à  faire profiter les Etats de la CEDEAO et des populations des énormes ressources qui existent dans l’océan Atlantique.


 
Pour la mise en œuvre de la SMIC, il est prévu la mise sur place d’une Cellule maritime au sein de la division sécurité régionale de la Commission de la CEDEAO, d’un CRESMAO et de trois zones maritimes, E, F et G dont chacune doit s’articuler autour d’un CMMC.


Si la Cellule maritime de la Commission et le CRESMAO sont déjà  fonctionnels et opérationnels, seule la zone E maritime inaugurée le 13 mars 2015 est opérationnelle à  ce jour. 


Le représentant résident de la CEDEAO en Côte d’Ivoire espère que, l’exemple de cette zone pilote sera bien suivi par la zone F dont le CMMC dispose déjà  comme le CRESMAO d’un siège attribué par le pays d’accueil le Ghana qui l’a également doté d’une équipe intérimaire. 


Il a pris l’exemple de la Côte d’Ivoire dont le gouvernement a fait montre d’une admirable sollicitude à  l’égard du CRESMAO en prenant totalement en charge son administration pour une période intérimaire particulièrement longue.


L’Ambassadeur a annoncé que les négociations entre la Commission et le gouvernement du Cap Vert sont en cours afin de finaliser, l’accord de siège pour abriter le CMMC de la zone G.


«Par ailleurs, les protocoles portant création, organisation et fonctionnement des CMMC des zones maritimes E, F et G ont été adoptés par la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la CEDEAO, le 31 juillet 2018 à  Lomé, » a-t-il précisé.


C’est grà¢ce à  la république fédérale d’Allemagne à  travers son agence de coopération technique (GIZ) que tous les CMMC des zones maritimes E, F et G et le CRESMAO ont été dotés en équipements techniques et en matériels de bureaux destinés à  les rendre fonctionnels.


La zone G a été financée, comme l’a indiqué Babacar Carlos par le Danemark qui a permis l’acquisition et l’installation de l’antenne radio de CMMC.


 
En plus de l’accompagnement de ces deux partenaires, la CEDEAO a bénéficié du soutien de l’UE.


C’est grà¢ce à  la solidarité de l’UE, à  travers le projet Paix, Sécurité et stabilité que la CEDEAO a pu procéder au recrutement des personnels de la Cellule maritime. 


Au nom du ministre Ally Coulibaly, le Directeur général de l’intégration africaine, le Professeur Wautabouna Ouattara a déclaré qu’il ne s’agit pas de mettre en place le personnel, mais de lui donner les moyens de travailler.


Il a rassuré les experts présents de la disponibilité de son pays à  honorer ses engagements. 


Wassimagnon, Abidjan



 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Affaire de la préfecture de policie, le comportement des forces spéciales a-t-il brisé leur myhthe?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en...
 
2643
Oui
74%  
 
900
Non
25%  
 
17
Sans Avis
0%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008