Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Bouaké, un commerçant tué dans un champ
 

Côte d'Ivoire : Bouaké, un commerçant tué dans un champ

 
 
 
 22106 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 07 septembre 2018 - 07:02

Le camion sur les lieux du drame jeudi à  Kouassikro (ph KOACI)


© koaci.com - Vendredi 7 septembre 2018 - Les accidents de la circulation, semblent s'acharner sur le sort de certains transporteurs et leurs passagers en ces temps qui courent. Le malheur a encore frappé sur nos routes.


L'axe Brobo-M'Bahiakro, plus précisément entre le village de Kouakou-Kouadiokro et le pont qui fait office de frontière entre le Ahaly et M'Bahiakro,a encore fait une regrettable victime.


Un véhicule de transport de marchandises, immatriculé 2164HL01, avec à  son bord,Traoré Alassane apprenti,Issouf le chauffeur et le regretté passager qui était le propriétaire des ignames chargées dans la camionnette,a fait une soudaine sortie de route,a quelques encablures de Kouassikro,lieu du départ pour le marché de gros de Bouaké des victimes.


Selon les dires de l'apprenti,les évènements se sont déroulés très tôt le matin du Jeudi 06 Septembre aux environs de 05 heures.
 

«Je sais que c'est entre 05 heures et 06 heures que l'accident à  eu lieu» déclare difficilement Traoré Alassane qui visiblement est beaucoup affecté.


Il explique par la suite à  KOACI avec un timbre vocale grelottant,«on partait à  Bouaké et arrivé à  ce niveau,un des pneus a explosé.Pris de panique et voulant mettre fin à  ce zig-zag que faisait la voiture car nous étions à  très vive allure,mon chauffeur à  freiné brusquement et c'est après cela que le camion a effectué plusieurs tonneaux et nous nous sommes retrouvés dans le fossé.Le passager n'a pas survécu.Il est mort.»


Pour les habitants rencontrés sur le site du drame,l'endroit serait la propriété du vice-président Daniel Kablan Duncan, appelé champ Duncan et regorge une vaste plantation de l'illustre autorité.Très mal au point et transporté à  l'hôpital,puis à  la gendarmerie de Brobo,Issouf le chauffeur était allongé dans un coin de la brigade pour essayer de reprendre certainement ses esprits.

La corps sans vie du commerçant à  lui été envoyé à  Bouaké.Une fois de plus,la nécessité de garder son self-control et remémorer les consignes enseignées à  l'auto-école et par l'OSER (Office de la Sécurité Routière) dans une situation d'extrême confusion,contribuera à  coup sûr,à  la sauvegarde en quelque sorte de la vie humaine.

 


Enfin, contactée, la communication du vice-président affirme que ce dernier n'a pas de champ dans la localité.


TK Emile, Bouaké

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008