Sénégal Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Application de l'article L.11 du code électoral demandée par l'opposition, les précisions de la CENA
 

Sénégal : Application de l'article L.11 du code électoral demandée par l'opposition, les précisions de la CENA

 
 
 
 5762 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 14 septembre 2018 - 12:47

Doudou Ndir, Président de la CENA

©koaci.com-Vendredi 14 Septembre 2018 – Au Sénégal, l’opposition continue de demander à  avoir accès au fichier électoral. Dans un communiqué parvenu à  KOACI, le président de la Commission électorale nationale autonome ( CENA ), Doudou Ndir a expliqué pourquoi ce n’est pas encore possible .

Selon le président CENA seuls les candidats retenus pour la Présidentielle de février 2019 ont le droit au fichier électoral et cela 15 jours avant le scrutin.

« Il y a une mauvaise interprétation qui souvent faite de l’article L.11 par rapport à  la gestion du fichier électoral . En effet, parmi les dispositions de cet article, il est souvent mentionné explicitement la remise du fichier électoral aux différentes parties prenantes, et cela 15 jours au moins avant le scrutin », rapporte le document .

Et Doudou Ndir d’assure que « si cette obligation ne souffre pas d’ambiguïté, elle ne peut cependant être satisfaite à  l’étape actuelle du processus électoral, car il n’est pas encore question de scrutin», déclare-t-il.

D’ailleurs pour Doudou Ndir « pour le moment, il n’y a aucun candidat à  l’élection présidentielle ».

Mais s’il en est ainsi, soutient le président de la CENA seul l’aspirant qui satisfait à  tous les critères définis par le code électoral est considéré comme candidat.

« Donc pour le moment, il n’y a aucun candidat à  l’élection présidentielle du 24 février 2019. Sera candidat celui qui aura satisfait à  tous les critères définis par le Code électoral», peut-on lire à  travers un communiqué .



Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Démission de Komlan Mally, lucidité ou nécessité?
 
 
Démission de Komlan Mally, lucidité ou nécessité?
Politique
 
Elections locales, la cenap accusée
 
 
 Elections locales,  la cenap accusée
30 novembre pour qui?
Politique
30 novembre pour qui?
Côte d'Ivoire il y a 10 mois
 
La confiance n'exclut pas le contrôle...
Politique
La confiance n'exclut pas le contrôle...
Gabon il y a 10 mois
 
Bédié, 75 ans, candidat idéal du PDCI ?
Politique
Bédié, 75 ans, candidat idéal du PDCI ?
Côte d'Ivoire il y a 10 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Sénégal : Application de l'article L.11 du code électoral demandée par l'opposition, les précisions de la CENA
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
15565
Sacré koaci ! Toujours à  la pointe de l'info partout sur notre continent. Loin de moi toute idée de prendre partie ici dans ce marigot politique sénégalais. Mais, les textes semblent clairs. Février 2019 c'est dans encore quelques mois. Et puis, le moment venu le ou les candidats de l'opposition auront bel et bien accès à  ce fichier. Où est le biff ? Et puis, pour finir quand on n'aime pas une disposition ou une loi on la change par la voie appropriée, si parlementaire soit-elle. On ne peut exiger alors que la loi qui prévaut en la matière dit autre chose. Le respect des textes s'applique aussi bien à  tout pouvoir qu'à  toute opposition. Juste un observateur de passage...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre