Côte d'Ivoire Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Inscription scolaire, Kandia affirme que les frais annexes existent depuis 1990, « les cours de renforcement » pour escroquer les parents d'élèves dans le privé
 

Côte d'Ivoire : Inscription scolaire, Kandia affirme que les frais annexes existent depuis 1990, « les cours de renforcement » pour escroquer les parents d'élèves dans le privé

 
 
 
 18984 Vues
 
  13 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - mardi 25 septembre 2018 - 17:23

Camara


© Koaci.com - Mardi 25 Septembre 2018 – Pendant que les frais annexes d’inscription sont décriés, les autorités ivoiriennes, notamment la ministre de l’Education nationale continue d'affirmer que «les frais annexes payés à  l’école et leur utilisation sont fixés par les parents d’élèves eux-mêmes. »


« En fonction des besoins des établissements, des frais annexes sont fixés par les parents d’élèves à  travers les Coges, en début d’année. Les choses se passent ainsi depuis 1990,» a expliqué Kandia Camara sur les antennes de la radio nationale.

Elle reconnaît néanmoins que ces frais annexes sont fixés dans les établissements parce que l’Etat n’arrive pas à  prendre en charge le fonctionnement des écoles publiques.

«Les établissements ne disposant pas de budget de fonctionnement, le gouvernement ivoirien a pris un arrêté pour fixer à  3 000FCFA, le montant des cotisations à  prélever pour les petites réhabilitations, l’entretien des locaux et le gardiennage. Cependant, en fonction des besoins, « si les 3 000 FCFA s’avèrent insuffisants, ce sont les parents d’élèves, eux-mêmes, qui se réunissent pour déterminer le montant des cotisations, » a ajouté la ministre.

Elle précise enfin que, « ni le gouvernement ni le ministère ne fixe ces montants.»

Tout en se prononçant sur le bien-fondé de l’inscription en ligne dans l’enseignement secondaire dont les frais s’élèvent à  6 000 FCFA, elle a affirmé que cette somme est répartie comme suit : 5 000 FCFA pour l’inscription et 1000 FCFA pour la carte d’identité scolaire.

Selon elle, cette disposition a été mise sur pied pour mettre fin aux abus de certains chefs d’établissements qui faisaient payer entre 10 000 FCFA et 40 000 FCFA et de lutter contre les nombreux braquages d’établissements et les inscriptions parallèles.

Sur ce dernier point, la ministre ne semble pas avoir les vraies informations sur le terrain, ou bien elle est toujours dans sa logique de narguer les populations.

Nous prenons l’exemple du Lycée moderne Nangui Abrogoua 2 d’Adjamé, un établissement secondaire public.

En plus des frais d’inscription en ligne qui s’élèvent à  6000 FCFA comme mentionné par la ministre, cette année, les parents d’élèves paiement 15500 FCFA pour les élèves en classe de 3ème.

Malheureusement, la répartition de cette somme n’est pas mentionné sur le reçu de paiement remis au parent d’élève.

Il est écrit, «nature de la recette » ce qui suit : Kit COGES +Visite médicale + droits d’examen et rien d’autres, alors que l’année dernière pour la même promotion et dans le même établissement, l’inscription était fixée à  11500 FCFA.

Par ailleurs, en plus des frais annexes payés par les parents d’élèves dans les établissements privés, dans certaines écoles une autre forme d’escroquerie a vu le jour.

Il s’agit des cours de renforcement qui sont dispensés dans la plupart des écoles primaires privées de la capitale économique ivoirienne.

Ces cours, il faut le mentionner débutent l’après-midi à  la descente de l’élève et ont lieu tous les jours de cours entre 16 heures 30 et 17 heures 30, selon les établissements.

Pour que votre enfant prenne part à  ces cours de renforcement, le parent doit débourser la somme de 5000 FCFA chaque mois avant le 5.

Sur le bout de papier qu’on informe le parent d’élève, il est indiqué que ces cours de renforcement ne sont pas obligatoires.

Mais quand vous ne payez, soyez rassuré que votre enfant n’obtiendra jamais la moyenne jusqu’à  la fin de l’année quelque soit son degré d’intelligence.

Face à  cette situation, les parents d’élèves sont obligés de payer les 5000 FCFA, alors que l’enseignant de son enfant est sensé être rémunéré par le fondateur de l’école.

Nous apprenions par ailleurs que ce sont des maigres « salaires » qui leur sont versés et les enseignants arrondissent les angles avec l’argent des cours de renforcement qui sont souvent imposés aux enfants du CP1 jusqu’au CM2.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 7 mois
 
 
 
 
  13 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Inscription scolaire, Kandia affirme que les frais annexes existent depuis 1990, « les cours de renforcement » pour escroquer les parents d'élèves dans le privé
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
kliner
On ne te demande pas de dire depuis quand cela a été mis en place. Mais de faire retirer cela. Si tu veux comparer cela je vais t'informer quand 1990. Le kg de cacao était payer à  1300f, aujourd'hui il est à  700f. Tunes au pouvoir, il y a une revendication trouve la solution au lieu de faire des comparaisons.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Yassouha Sran
notre ministre dit que cette pratique existe depuis 1990. une année de référence. je comprends maintenant que nous sommes arnaqués. il a commencé et il continue. Pauvre Côte d'Ivoire
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
very7
Pourquoi elle ment comme ça cette guinéenne au français approximatif. Moi durant tout mon cursus secondaire et ce bien avant l'arrivée de ces affairistes au pouvoir, je payais 3000f seulement t-shirt , carnet de correspondance y compris. Au lieu de dire que les frais annexes sont votre caisse noire tu viens déverser une diarrhée verbale pleine de contre- vérités./
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
lagoallahdinmin
quand on aborde ce problème Kandia joue la soude oreille. au lieu de dire je vais me renseigner pour éradiquer ce mal qui nouit . Le cours doit être dégagée dans les établissements. Ils ont échoué . Si pas de congés aucune cotisation on fait comme Ava't
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ILLUSIONS PERDUES
le rdr na jamais été respble de qlqué chose.... tjrs retour ds le passé. maintenant la solution que vs étiez en 2010, etait dc une arnaque??? -ecole gratuite -hopital gratuit c pr qd?? les fem dioula attendent pr avoir des enfts chak 9mois.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aajj
en 1990 aucun ivoirien n'était vivant c'est pourquoi elle peut dire cela. elle parle comme si c'était elle qui payait nos scolarité. je me rappelle bien j'ai fais 2 établissements publics tout était à  2600f pour les classes intermédiaires au secondaire.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aajj
balivernes... rendez-vous pris pour 2020!
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Toujours a faire des comparaisons pour mieux justifier leur incompétence et confirmer la normalité d'une pratique qui n'est pourtant pas acceptée par les élèves et étudiants. D'où tous ces troubles a l'ordre public. Alors qu'attendez vous en tant que ministre pour agir et mettre fin à  ces pratiqueq au lieu de nous sortir des balivernes ?
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
AZANUPF
Attendez vous êtes sur que cette femme à  fréquenter en CI? les frais annexes servent à  financé le RHD...; et à  la veille de ces élections ne pensé pas que cela va diminuer. d’ailleurs poser la question à  candia de définir frais annexes. pffffff
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
Pour une école supposée gratuite,ça fait beaucoup de frais à  débourser pour les pauvres parents.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
alpha 05
pourquoi elle ment.....moi en 1991 je payais 3000 fcfa à  l'inscription au lycée moderne de divo
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
ILLUSIONS PERDUES
oui lait CANDIA.... en 1960, 1993, 1999 et 2000 c'etaient 300 mille l'inscription... je d'accord avec toi. maintenant en 2010 n'oublie tu disais que ton menteur pardon mentor ado, etait la solution à  cela! solution au problème de l'école. avec lui au pouvoir ce serait ECOLE GRATUITE. bon depuis 2011 c'est encore GBAGBO qui empeiche cette gratuité?? oubien la promesse etait pr 2020??
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
golokpan
IRRESPONSABILITÉ "Le gouvernement a fixé un montant de 3 000 francs mais ce sont les Coges qui décident". Je savais depuis que quelque chose n'allait pas dans la déclaration de la Dame. Entre toi et les Coges, qui est responsable de l'école?
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008