Côte d'Ivoire Culture
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Burida, des artistes menacent de perturber l'Assemblée générale ordinaire, le Président de la FAA appelle au calme
 

Côte d'Ivoire : Burida, des artistes menacent de perturber l'Assemblée générale ordinaire, le Président de la FAA appelle au calme

 
 
 
 10180 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 11 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 28 septembre 2018 - 07:09

Aimond William jeudi à  Abidjan (ph KOACI)

© koaci.com– Vendredi 28 Septembre 2018 – Le Bureau ivoirien des droits d’auteur (Burida) en crise depuis quelques jours tiendra son Assemblée générale ordinaire vendredi au Centre des publications évangéliques (CPE) de Cocody.

Nous apprenons que des artistes sociétaires mécontents de la gestion de la Directrice générale, Irène Assa Vieira et qui demandent sa démission, veulent perturber la rencontre de demain.

Le Président de la Fondation des artistes africains (FAA), par ailleurs Président des «Amis de la République », Aimond William n’est pas d’accord avec la position de ses camarades et les appelle au calme.

«Le groupe d’artistes dirigé par Fadal Dey qui demandent la démission de la Directrice du Burida à  sa raison. On ne condamne pas ceux qui se plaignent. Mais il faut préserver les acquis. Les artistes doivent faire preuve de maturité pour l’Assemblée générale qui se tient vendredi, » a déclaré le Président ce jour à  l’occasion d’une rencontre avec la presse.

Il appelle à  la responsabilité de tous les artistes, et leur demande de ne pas ignorer les acquis de la Directrice générale dont ils exigent la démission.

«Le Burida revient de loin. Quelques années en arrière, les salaires des agents n’étaient pas payés, les droits d’auteur n’étaient pas redistribués aux ayants droit,» s’est-il justifié.

Aimond William a ajouté que la DG a repositionné le Burida, grà¢ce au travail d’hercule qu’elle a abattu avec ses collaborateurs et a annoncé que, le Bureau est la troisième maison de collecte de droit d’auteur d’Afrique après celui de l’Algérie et du Burkina-Faso.

C’est pourquoi, il demande aux frondeurs de mettre balle à  terre et de régler le problème en interne au lieu de l’exposer sur la place publique.

«Dans la vie nul n’est parfait. On peut commettre des erreurs mais cela ne doit pas nous pousser à  perdre de vue ce qui a été construit,» a mentionné le Président.

Aimond William souhaite par ailleurs, une augmentation des salaires du Président du conseil d’administration (PCA) du Burida.

Nous apprenions enfin que les artistes qui prendront part à  l’Assemblée générale sont ceux qui ont reçu une convocation.

Wassimagnon, Abidjan
 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue de la présidentielle de 2020 sont elles compréhensibles?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Meeting conjoint FPI-PDCI, peuvent-t-ils vraiment s'entendre en vue de...
 
2462
Oui
65%  
 
1122
Non
30%  
 
183
Sans Avis
5%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008