Côte d'Ivoire Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire: Après les événements d'Anono, la chefferie somme Tiemoko Yadé de quitter le village, les candidats interdits de faire campagne
 

Côte d'Ivoire: Après les événements d'Anono, la chefferie somme Tiemoko Yadé de quitter le village, les candidats interdits de faire campagne

 
 
 
 23756 Vues
 
  4 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 04 octobre 2018 - 17:48

Mardi à  Anono


© koaci.com – Jeudi 4 Octobre 2018 - Mardi dernier KOACI révélait un affrontement entre les villageois de Cocody Anono et plus de 400 gendarmes.


(lire: https://www.koaci.com/-123820.html )


À la base un conflit de terrain entre la chefferie du village et Tiémoko Yadé Coulibaly, un ancien cadre de la SGBCI, membre du conseil économique et social et proche du régime en place qui réclame la propriété de 5 hectares dans le village.

Les affrontements avaient fait plusieurs blessés et des arrestations qui ont été ensuite libérés.

La chefferie du village, suite aux affrontements s'est radicalisée en interdisant toute manifestation des candidats aux municipales dans leur village.

Hier mercredi, le préfet Vincent Toh Bi envoyé par le ministre de l'intérieur était dans le village pour une négociation.

Séverin Nangui Djorogo, le chef de village d'Anono s'est confié ce jeudi 4 octobre à  KOACI où il est explique la situation.

"Suite aux manifestations du mardi dernier que nous jugeons de graves, nous avons interdit toute manifestation de campagne dans notre village. Aucune activité de campagne ne devait avoir lieu dans notre village. Parce qu'on ne peut pas comprendre qu'on brutalise nos jeunes dans notre village et venir faire campagne chez nous comme si allait bien.
On a levé juste le mot d'ordre, parce que nous sommes respectueux de l'autorité", précise le chef du village.

Concernant Liadé Tiemoko Coulibaly, la chefferie est catégorique. Elle ne veut plus le voir dans le village.

"Notre dossier avec Tiémoko Yadé Coulibaly doit être réglé au plus haut niveau de l'État. Ce problème peut créer un énorme désagrément s'il n'est pas réglé. Il ne faudrait pas que demain, on nous taxe de xénophobe. C'est un appel donc aux autorités du pays. Tiémoko Yadé Coulibaly n'aura pas un seul centimètre de terrain dans notre village. On n'a pas de concession à  faire avec lui.

Que cela soit clair. Nous avons refoulé certains candidats aux élections locales, mais notre agissement était légitime. On était en colère. Je demande aussi à  Tiémoko Yadé Coulibaly de quitter Anono si jamais nous voyons ses deux pieds ici, cela va mal tourner. On n'a pas de concession à  faire avec lui", s'est voulu catégorique Séverin Nangui Djorogo, chef du village d'Anono.

Jean Chrésus pour KOACI
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Société
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon...
 
 
Côte d'Ivoire: Un carambolage sur l'autoroute du nord Adjamé-Yopougon coupe la circulation pendant des heures
Société
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect ar...
 
 
Ghana : Un pasteur des AD poignardé à  mort à  l'église, le suspect arrêté
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux productifs passe de 35 000 à  50 000 ménages, dès fin décembre 2018
Société
Côte d'Ivoire : Le nombre de bénéficiaires des Filets sociaux pro...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son domicile d'Adzopé
Société
Côte d'Ivoire: Une ancienne animatrice radio assassinée à  son do...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 6019 éléments déployés, voici les dernières  dispositions prises
Société
Côte d'Ivoire : Sécurisation de la Saint Sylvestre à  Abidjan, 60...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
 
 
 
  4 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire: Après les événements d'Anono, la chefferie somme Tiemoko Yadé de quitter le village, les candidats interdits de faire campagne
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
koje
Tiemoko liade avec beaucoup de terrain dans la ville de sinematiali au nord que vous n'avez meme pas mis en valeur , la ville ne ressemble a rien du tout, c est au sud les pauvres que vous voulez depouiller. pardonnez un peu le pouvoir n'est pas éternel pense a tes desceendants qui pourraient subir la colere des Dieux. pfffffffff
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Lorsque tous les terrains seront vendus, vous allez en fabriquer pour revendre...sinon, la chefferie n'aura plus de siège...
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
fakolycoumba
trop de zones d'ombres dans cette affaire, le chef n'explique pas si le terrain a été vendu ou non au lieu de menacer explique toi
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
kouasci
Chers propriétaire terrain, dorénavant, ne vendez plus vos terres, mettez les en location avec des contrats de bail à  durer déterminé y compris même à  l'état. Il n'y a que cette solution qui va freiner, voire limiter les litiges fonciers. Les gens préparent leur avenir ainsi que l'avenir de leur génération à  venir sur la terre de vos ancêtres en faisant de vous des déshérités. Non et non, il faudrait que cela s'arrête en mettant en œuvre ma proposition.
 
 il y a 10 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

Côte d'Ivoire: Soupçonnez vous le président de la commission de l'UA d'avoir subi des pressions d'Abidjan pour saluer la loi sur la recomposition de la CEI?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: L'impuissance de l'Etat ivoirien face aux médias sociaux américains vo...
 
2110
Oui
65%  
 
1002
Non
31%  
 
114
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008