Sénégal Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Sénégal : Exploitation sexuelle dans les écoles, le ministre de l'éducation s'insurge contre le rapport de HRW
 

Sénégal : Exploitation sexuelle dans les écoles, le ministre de l'éducation s'insurge contre le rapport de HRW

 
 
 
 7496 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 10 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - vendredi 19 octobre 2018 - 12:43

Des élèves Sénégalaises

©koaci.com-Vendredi 19 Octobre 2018 – Au Sénégal, le ministre de l’Education nationale n’est pas en phase avec le rapport de l’Ong Human Rights Watch qui indexe les enseignants et les chefs d’établissement dans l’ exploitation sexuelle , le harcèlement et les abus dans les écoles secondaires, comme relevé par KOACI.COM.

En effet, dans un communiqué dont une copie est parvenue à  KOACI.COM, Serigne Mbaye Thiam soutient que cette étude ne repose pas sur des bases scientifiques rigoureuses.

Car, selon lui, les entretiens effectués sur les écoles secondaires au Sénégal n’ont été menés que dans 14 collèges et 08 lycées implantés dans trois régions sur les 14 que compte le Sénégal.

Le ministère de l’Education du Sénégal réfute formellement les conclusions auxquelles cette étude a abouti, tendant à  faire croire que l’exploitation sexuelle, le harcèlement et les abus constituent une pratique généralisée et, plus grave, rarement sanctionnée.

D’après le communiqué du ministère, l’étude d’ Human Rights Watch a pour finalité d’amener le Sénégal à  introduire l’éducation à  la sexualité dans ses curricula.

-Le rapport de Human Rights Watch

« Sénégal : Des adolescentes exploitées sexuellement et harcelées dans des écoles », tel est le titre du rapport publié par l’Ong Human Rights Watch qui note qu’il faut mettre fin à  la culture du silence et sanctionner les enseignants coupables d’abus

« Des enseignants abusifs et d’autres membres du personnel scolaire exploitent, harcèlent, et abusent sexuellement des adolescentes dans des écoles secondaires du Sénégal », a déclaré Human Rights Watch dans un rapport rendu public hier jeudi.

Poursuivant, le document rapporte que bien que le Sénégal ait déjà  pris d’importantes mesures pour élargir l’accès des filles à  une éducation de qualité, il devrait renforcer les efforts pour protéger celles-ci de tels abus et tenir pour responsables de leurs actes les enseignants qui ne respectent pas les normes professionnelles ou la loi sénégalaise.



Sidy Djimby Ndao , Dakar

Contacter KOACI.COM à  Dakar : + 221773243692 – ou sn@koaci.com

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008