Togo Société
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Togo-Ghana : Le poste de frontière conjoint Noépé-Akanu inauguré pour les échanges
 

Togo-Ghana : Le poste de frontière conjoint Noépé-Akanu inauguré pour les échanges

 
 
 
 6097 Vues
 
  0 Commentaire(s)
 
 Il y a 9 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - samedi 27 octobre 2018 - 07:49

Coupure de ruban sur les lieux

© koaci.com– Samedi 27 Octobre 2018 – Le Poste Juxtaposé de Contrôle (PJC) de Noépé-Akanu (frontière Togo-Ghana), situé à  30km à  l’est de Lomé au Togo, a été inauguré hier vendredi pars les Présidents togolais et ghanéen respectivement Faure Gnassingbé et Nana Akufo-Addo.

La mise en servie officielle de ce poste frontière conjoint concrétise un vœu de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), celui de la liberté d'échanges de biens et la libre circulation des personnes dans l'espace. Il va aider à  accroitre le commerce intra régional, réduire les coûts liés au commerce et à  la logistique, améliore la sécurité transfrontalière.

L’ouvrage va constituer une plate-forme tournante entre le Togo et le Ghana mais aussi permettre une meilleure coordination entre les administrations douanières des deux pays, réunies sur un même site, facilitant ainsi les échanges transfrontaliers, grà¢ce à  une réduction du nombre de contrôles sur les routes.

Le poste est composé d’un parking pour les véhicules poids lourds, d’un bureau des douanes, d’un autre pour les services d’immigration et de logements pour les fonctionnaires. De plus, le poste frontière est équipé de ponts bascules, de scanners de bagages et de piétons, d'un équipement informatique de pointe, des inspections conjointes. Le partage de renseignements et des initiatives conjointes de gestion des risques devraient réduire considérablement les délais de traitement à  la frontière.

Pour la mise en service et le bon entretien de ce poste, le Président ghanéen Akufo-Addo a déclaré que « le Ghana et le Togo sont prêts à  soutenir et à  promouvoir tous les efforts visant à  assurer le succès de la gestion du poste frontalier commun Noépé-Akanu et à  le renforcer ».

En exprimant la gratitude des citoyens ghanéen et togolais à  la Commission de la CEDEAO et à  l'Union Européenne pour leur assistance dans la construction de ce poste frontière commun, Akufo-Addo a noté que le projet constitue une évolution bienvenue.
Les installations s’étendent sur une superficie de 17 hectares et ont été financé par l’Union Européenne à  hauteur de 7 milliards de F Cfa.

Le PCJ de Noépé-Akanu avait été construit et inauguré une première fois en 2014, mais n’avait pas pu être fonctionnel, pour cause d’obstacles d’ordre logistiques. A terme, le poste de frontière conjoint Noépé-Akanu va assurer un niveau de service supérieur à  celui de Aflao-Kodjoviakopé.

Mensah, Lomé

- Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à  Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou koaci.ghana@gmail.com –

 
 
  Par Koaci
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008