Cameroun Politique
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Cameroun : Le principal parti de l'opposition présente ses excuses pour sa contreperformance à  l'élection présidentielle
 

Cameroun : Le principal parti de l'opposition présente ses excuses pour sa contreperformance à  l'élection présidentielle

 
 
 
 5792 Vues
 
  1 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - jeudi 22 novembre 2018 - 08:08

© koaci.com – Jeudi 22 Novembre 2018- Le Social democratic front (Sdf, principal parti de l’opposition camerounaise), a présenté ses excuses aux camerounais pour sa contreperformance au scrutin à  un tour du 7 octobre 2018.

Le secrétaire général du principal parti de l’opposition Jean Tsolemou, a demandé « pardon aux millions de camerounais qui ont cru au Sdf ».

Lors de la dernière élection présidentielle, gagnée par Paul Biya (71,28%), le principal parti de l’opposition, s’est vu ravir la 2e place (qu’il occupe depuis sa création en 1990), par Maurice Kamto (14,23%), candidat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc).
Joshua Osih candidat du Sdf, est arrivé en 4e position avec 3,35% derrière Cabral Libii un autre candidat qui participait à  l’élection présidentielle pour sa première fois.

Pour les membres du Sdf, les résultats de l’élection présidentielle du 7 octobre 2018, ne reflètent pas leur véritable poids politique.

Les dirigeants du Sdf attribuent en partie leur échec à  la situation sécuritaire qui prévaut dans les deux régions du Nord-ouest et du sud-ouest secouées depuis fin octobre 2016 par des revendications sociopolitiques qui ont débouché sur des affrontements armés entre forces loyalistes et séparatistes anglophones.

«Notre fief électoral ne présentait pas des conditions de tenue régulière d’une élection », a reconnu le secrétaire général Jean Tsomelou.

Tourner la page

Le Sdf qui compte 18 députés et 7 sénateurs, dit avoir tourné la page de l’élection présidentielle pour préparer les futures échéances électorales notamment les élections municipales et législatives qui se tiendront en 2019.

« Le plus important pour le Sdf est de retrouver au moins notre place au parlement et au sein des conseils municipaux », indique Jean Tsomelou.

Pour les prochaines échéances, le parti de John Fru Ndi, invite le président Biya à  mettre sur pied une commission électorale « véritablement » indépendante.

A.O, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à  Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Politique
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux,...
 
 
Gabon : Depuis Rabat, Ali Bongo s'adresse aux gabonais «je vais mieux, et me prépare à  vous retrouver très vite»
Politique
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 dét...
 
 
Côte d'Ivoire : Voeux 2019, Ouattara annonce la libération de 2532 détenus de droit commun et réitère la réforme de la CEI pour 2020, intégralité du discours
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider pour consolider la paix et l'unité du pays
Politique
Cameroun : Voeux 2019, Biya appelle les camerounais à  l'aider po...
Cameroun il y a 7 mois
 
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées contre Alain Lobognon
Politique
Côte d'Ivoire : Mairie de Fresco, de graves accusations portées c...
Côte d'Ivoire il y a 7 mois
 
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, seuls 7 candidats admis d'office, 3 reçus au 2nd tour et 19 ajournés
Politique
Sénégal : Vérification des parrainages pour la Présidentielle, s...
Sénégal il y a 7 mois
 
 
 
 
  1 Commentaire(s)
Cameroun : Le principal parti de l'opposition présente ses excuses pour sa contreperformance à  l'élection présidentielle
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
15565
Voila ce que j'admire. Ils assument leur défaite et ne pleurnichent pas comme les opposants chez nous qui auraient par leur tonneaux vides et troués commencé des troubles. Je ne suis pas un fan de Biya...oh que non, mais en tant qu'observateur il faut appeler un chat un chat. On avance là -bas aussi...
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008