Côte d'Ivoire Economie
 
Cliquez pour agrandir l'image  
Côte d'Ivoire : Taux  de pauvreté estimé à  47%, un expert révèle que l'ENSEA et l'AFD se sont trompés
 

Côte d'Ivoire : Taux de pauvreté estimé à  47%, un expert révèle que l'ENSEA et l'AFD se sont trompés

 
 
 
 19064 Vues
 
  11 Commentaire(s)
 
 Il y a 8 mois
 
 
 
 
 
© Koaci.com - lundi 31 décembre 2019 - 09:34

Commerçants à  l'approche des fêtes à  Cocody (ph KOACI)

© koaci.com – lundi 31 Décembre 2018 -L'École Nationale Supérieure de Statistique et d'Économie Appliquée (ENSEA) et l’Agence France de Développement (AFD) ont indiqué que le taux de pauvreté en Côte d’Ivoire était estimé à  47% en 2017.

Un chiffre contesté par le professeur Kalilou Dembelé, mathématicien et Ingénieur Statisticien Economiste.

Le conseiller membre du Groupe de réflexion vision républicaine (Grv-r), dans une déclaration transmise à  KOACI, invite à  ne pas utiliser systématiquement les chiffres publiés par certains sur les statistiques en Côte d'Ivoire.

Cet Ingénieur Statisticien Economiste major de promotion, précise et affirme que l’AFD n’a pas mené d’enquête sur la pauvreté sur le territoire ivoirien, mais, que c’est une jeune équipe de l’ENSEA non encore bien expérimentée qui a conduit cette enquête et commis cette faute de 47% que l’AFD n’a fait qu’exploiter jusque dans le Rapport de juillet 2018 de l’UE.

Mieux, selon lui, le Ministère du Plan et du Développement a rejeté ce chiffre aberrent de 47% trouvé.

L’expert révèle une baisse continuelle, depuis 2012, du niveau de la pauvreté et fait des révélations sur le dernier rapport de l'Union européenne sur la Côte d'Ivoire.

Donatien Kautcha, Abidjan

Ci-dessous, l'intégralité de sa déclaration.

L’UE s’est basée sur les chiffres aberrant de l‘ENSEA et de l’AFD. Je suis de la corporation, je sais comment on mène les enquêtes. L’UE n’a fait que pérorer, et les autres qui ont retenu les 47% ne font que pérorer. Ils ne savent pas comment on peut estimer ou prédire l’agrégat ‘‘taux de pauvreté’’. Regardez la courbe du taux de pauvreté depuis 2012, vous comprendrez sans calcul que les 47% sont une abomination ou de l’amateurisme et les économistes qui vont dans ce sont des répétiteurs de théories. Je leur demande d’arrêter de mystifier les profanes et de faire des propositions.

Il faut éviter d’introduire le désordre dans les œuvres intellectuelles comme on le fait en politique. La première faute c’est que L’ENSEA est une institution de l’Etat ivoirien même si sa vocation est internationale, de ce fait, elle n’avait pas et n’a pas le droit de publier un tel chiffre de 47% comme le taux de pauvreté de 2017 sans vérification préalables par les autorités compétentes que sont le Ministère du Plan et l’INS (Institut National de la Statistique).
La deuxième faute administrative est que l’ENSEA n’a pas dans sa vocation à  produire les chiffres officiels sauf si l’Etat le lui demande ou l’y autorise. La production officielle des statistiques est du ressort et des attributions de l’Institut National de la Statistique (INS) dont le Directeur général, son adjoint et la plupart du personnel ont été formés à  l’ENSEA.
Même pour des non statisticiens, ce taux de 47% est soit une bévue, soit qu’il a été recherché à  tout prix à  des fins de sabotage. Pour preuve ou coïncidence, ce taux de 47% a été utilisé par l’ex Représentant de l’Union européenne qui a fustigé le régime Ouattara (mais avec du faux). Il n y a pas que l’UE, les adversaires au régime, qu’ils soient politiciens, économistes, sociologues et autres, brandissent ce même taux (même implicitement) de 47% comme le symbole de l’échec du régime, or c’est le contraire, vous-rendez-vous compte de la gravité de la situation !
Or donc, la pauvreté a toujours été en baisse en Côte d’Ivoire, depuis 2012 jusqu’aujourd’hui. Pour preuve, depuis janvier 2018, un expert a estimé le taux de pauvreté de 2017 dans l’intervalle de 44% à  42% et publié par deux fois dans le journal du parti au pouvoir pour attirer les attentions (LE PATRIOTE du 08 janvier 2018 et du 11 mai 2018), et ce n’est que huit (8) mois après, le Ministère du plan donna raison à  l’expert en annonçant comme ce dernier (en janvier), un taux de pauvreté à  la baisse de 44,5% pour 2017 (voir Fraternité Matin, 20 juillet, page 12).
Malheureusement pendant ce temps (janvier 2018 à  juillet 2018), le mal s’est accru, le slogan: ‘’la pauvreté s’aggrave, près de la moitié de la population est pauvre’’ s’est empiré, au point que les analyses socio-économiques du Rapport du 07 juillet 2018 de l’Union européenne sur la Côte d’Ivoire, ont été faites sur la base des chiffres non actualisés et du taux de pauvreté aberrant de 47% et qui n’a été officiellement réfuté que le 20 juillet 2018, c’est-à -dire, après que le mal soit fait’’.
L’expert postule que: ‘’ vous conviendrez avec moi, que sur la base de l’augmentation des revenus des paysans après la reprise du prix du cacao (chute en novembre 2016) et l’augmentation ne serait-ce que sensible des revenus des fonctionnaires, ce taux de pauvreté a encore baissé en 2018, plus bas que les 44,5% officiellement annoncés. Je peux même dire avec assurance qu’à  ce jour, ce fameux taux de pauvreté qui a été le cheval de bataille de certains, est plus proche de la borne de 42% que de 44,5%. Et s’il n y a pas de chocs sur le revenu du monde agricole et que l’environnement macro se maintient, le taux de pauvreté se situera entre 40% et 38% à  l’horizon 2020. En outre si le niveau de recouvrement de la TVA s’améliore encore plus, le taux de pauvreté devrait encore baisser davantage en 2020.
C’est l’Expertise en estimation que devait utiliser l’appareil statistique de la Côte d’Ivoire pour réagir à  temps et même pour anticiper, mais le problème en statistique, c’est que l’estimation des agrégats ne s’improvise pas, mais s’apprend sur le terrain avec des experts chevronnés comme par exemples ceux du FMI ou de la Banque mondiale ou de la BAD…’’.

GROUPE DE REFLEXION VISION REPUBLICAINE (GRV-R)
Kalilou DEMBELE, membre du GRV-R
Ingénieur Statisticien Economiste
 
 
  Par Koaci
 
 
 

A LIRE AUSSI

Economie
 
Côte d'Ivoire : Le prix du super baisse de 20 FCFA, le gasoil reste in...
 
 
Côte d'Ivoire : Le prix du super baisse de 20 FCFA, le gasoil reste inchangé à  610 FCFA/ le litre
Economie
 
Cameroun : Satisfecit du gouvernement suite au déblocage de 76,3 milli...
 
 
Cameroun : Satisfecit du gouvernement suite au déblocage de 76,3 millions $ du FMI
Côte d'Ivoire : Malgré les premiers bons signes, des importateurs de véhicules d'occasion appellent Alassane Ouattara à  réviser son décret
Economie
Côte d'Ivoire : Malgré les premiers bons signes, des importateurs...
Côte d'Ivoire il y a 8 mois
 
Cameroun : Sanctions de la Cobac contre des patrons de banques
Economie
Cameroun : Sanctions de la Cobac contre des patrons de banques
Cameroun il y a 8 mois
 
Cameroun : Au moins 20 000 agents de l'Etat introuvables,  4 621 dossiers déjà  invalidés
Economie
Cameroun : Au moins 20 000 agents de l'Etat introuvables, 4 621...
Cameroun il y a 8 mois
 
 
 
 
  11 Commentaire(s)
Côte d'Ivoire : Taux de pauvreté estimé à  47%, un expert révèle que l'ENSEA et l'AFD se sont trompés
 
 
Veuillez vous connecter pour commenter ce contenu.
 
Votre avis nous intéresse.
 
 
xmo
Proféssèrrrr! Il se débat comme un beau diable!!! Kia! Affaire là  te mal oh!!! Jusqu'à à  tu contextes même les chiffres du Ministère du plan et développement!! Kia! Il t'a donné combien pour tu le défende comme ça? Mais pardon explique moi un peu ça là : "….. l’augmentation ne serait-ce que sensible des revenus des fonctionnaires, …" parce que moi, au mois novembre ma banque m'a envoyé ...660frs comme solde (virement), en décembre j'ai reçu ...662frs. Je ne comprends pas bien ta phrase là ! c-à -d j'ai été augmenté de 2 francs. Bon ce n'est pas tout: Je viens faire le 1er janvier, Pà¢ques, Ramadan, Tabaski … la totale quoi, tu vois, non chez toi!!!! parce que apparemment tu as çà  sur toi!!!!
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
chevalblanc
Hummmm, expert en mangecratie. Désormais appelé le pour faire les stats ou prévisions du taux de chômage.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Oboba
Mr l'expert d'après vous le taux de chômage officiellement donné à  5,3 % par votre gouvernement est correcte ? juste parce que vous êtes Dioula que vous allez défendre ce gouvernement. ET puis 47 % taux de pauvreté et votre taux 40 % c'est quoi la différence ?
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
xmo
Hey proféssèrrr j'ai oublié un autre point! si une seule personne est maire, député, ministre, etc. ça fait 2 boulots en moins = 2 salaires en moins sur le marché de travail déjà  serré, ça fait également au moins 20 ivoiriens qui sont privés ainsi de conditions de vie décente. Or tous les membres du gouvernement ont au moins 2 boulots = 2 salaires parce que ton ami là , quand un ministre n'est pas élu , il n'aime pas ça! Ah tu as bien compris que je te parle du cumul et surtout de la loi/ordonnance stupide de ton ami là !! Il faut bien le conseiller au lieu de te masturber sur les propos des gens. Descends de ton petit nuage, tu verras le sol est dur, proféssèrrrrr!!!
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
baryond
Toute cette longue litanie pour une différence de 2.3%? Un expert qui se contredit tellement que ce n'est même plus la peine de lire ses inepties. Houphouët avait raison:l'homme qui a faim,n'est pas un homme libre. Si on doit attendre que ce soit un gouvernement qui publie les chiffres sur le taux de pauvreté et de chômage,on est pas sorti de l'auberge.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
dramani
Comment accorder du crédit au propos d'un scientifique militant ? Difficile exercice pour ce professeur. Je l'invite d'ailleurs à  lire «Le savant et le politique» de M. Weber
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
Ce monsieur a raison. Le taux de pauvreté est bien au-dessus de ces 47%. 47%, c'est le taux de misère en Côte d'Ivoire. Tout ça pour embellir l'image de Ouattara. Décidement!
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
Ce monsieur a tout dit. La pauvreté ne cesse de baisse, c'est la misère qui s'accroit. Il suffit de voir les critère utilisés pour décider de qui est pauvre ou pas, et vous comprendrez que depuis ces derniers temps, c'est la misère et pas la pauvreté qui est quantifiée
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
Deku
" la reprise du prix du cacao" Ouattara lui même baisse le prix du Cacao.
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
aze
Le taux de pauvreté correspond à  une proportion de la population qui vit avec un revenu disponible inférieur au seuil de pauvreté. » Ce seuil de pauvreté correspond à  un pourcentage du revenu médian national et est donc différent selon les pays.//wikipedia Quel est le revenu médian national ? Pfff...une autre équation pas juste bien sûr... C'est ki un pauvre ?
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
jordanchoco2020
pas un argument pour lui répondre que des injures !bref Vu sur koaci ce jour bon reveillon à  TOUS !!! Le réveillon du nouvel an n'est plus que pour quelques heures en effet. Et pour bien accueillir l'année 2019, le dîner se doit être festif. Dans les marchés de la ville donc, toutes les allées grouillent de monde dans des ballets de défilés incessants. On goûte, on hésite, on se lance. Derrière les étales et surtout, aux portes des supermarchés et restaurants, il règne déjà  comme une ambiance de Saint-Sylvestre. Les commerçants ont le sourire, la clientèle est au rendez-vous. on observe un secteur qui ne connaît pas de répit. Celui des salons de beauté. Ils sont pris d'assaut depuis samedi par les femmes. ce sont les maquis, bars et boîtes de nuit. L'on se prépare à  absorber un maximum de clients. " Il faut être le plus parfait possible, pour attirer les clients. Et C'est une course contre la montre" nous livre alors Arenzo Manadja, gérant d'une boîte de nuit à  Yopougon, rue princesse......
 
 il y a 8 mois     
  Veuillez vous connecter pour répondre
 
 
 
 
 
 

SONDAGE

CPI: Procès de Gbagbo et Blé Goudé, Bensouda fait-elle appel pour gagner du temps en vue de la présidentielle de 2020 ?
 
 
   + Voir les resultats
 
 
DERNIER SONDAGE
 
Côte d'Ivoire: Les craintes vis à vis d'une dégradation du climat des affaires en vue...
 
2373
Oui
81%  
 
435
Non
15%  
 
131
Sans Avis
4%  
 
 
KOACI
 
 
L’Info au Cœur de
l’Afrique
 
en ligne depuis 2008