Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Burkina Faso : La Constitution sera adoptée par voie référendaire, selon la commission constitutionnelle
 
 Me Halidou Ouédraogo et  Roch Marc Christian Kaboré

© koaci.com - Jeudi 14 Mars 2019 - Le projet de constitution pour le passage à la cinquième république au Burkina Faso sera adopté par voie référendaire, a indiqué le président de la commission constitutionnelle, Me Halidou Ouédraogo, à l’issue d’une audience avec le président Roch Marc Christian Kaboré. 

Selon le président de la Commission constitutionnelle Me Halidou Ouédraogo, sa structure a remis son rapport de travail de sa session extraordinaire tenue en janvier dernier au président Kaboré, et il était donc normal pour lui, de passer de temps en temps pour s’enquérir de l’évolution du processus.

Pour Me Halidou Ouédraogo, le président du Faso a promis que « la Constitution Search Constitution sera adoptée par voie référendaire Search voie référendaire » et il tiendra cette promesse conformément à ses propres engagements vis-à-vis de la Nation.

Il a indiqué que « toute décision doit être précédée de discussions et d’échanges. Le président a assuré qu’il est en train de procéder à cet exercice et en temps opportun, la réponse viendra et sera portée à la population ».

Alors que la date du référendum était annoncé pour le 24 mars, Me Halidou Ouédraogo a déclaré que « la date du référendum importe peu, pourvu qu’il se tienne dans les normes, dans le cadre de nos lois constitutionnelles et qu’il ne remette pas en cause un aspect ou un autre ».

Boa, Ouagadougou
 
 
3621 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 14/03/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Peace101
 
Vous avez dit 5ème République au pays frère du Burkina ? Woww… Chez nous, nous n’en sommes qu’a la 3ème grâce au RHDP. Ceci dit, en tant qu’observateur, j’estime pour ma part qu’il est temps, grand temps, dans mon pays la CIV qu’on ait un amendement constitutionnel avant les élec...
Vous avez dit 5ème République au pays frère du Burkina ? Woww… Chez nous, nous n’en sommes qu’a la 3ème grâce au RHDP. Ceci dit, en tant qu’observateur, j’estime pour ma part qu’il est temps, grand temps, dans mon pays la CIV qu’on ait un amendement constitutionnel avant les élections de 2020 pour réimposer la limite d’âge. Oui, il le faut. C’était un acte manqué (voulu par le vieux roi Bédié, je l’avoue) mais il n’est jamais trop tard pour bien faire. La bonne nouvelle est que notre Constitution offre une voie parlementaire pour tout amendement sans passer par le referendum. Il faut donc l’utiliser et AMENDER. #Limitdage…Je valide… On observe…
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login