Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: L'opposition dénonce des «menaces» sur la sécurité des opposants
 
© koaci.com – Jeudi 8 Juin 2017 –L’opposition politique burkinabè a dénoncé jeudi au cours d’une conférence de presse des menaces pesant sur la sécurité Search sécurité de ses membres, évoquant des attaques à mains armées des familles de certains d’entre eux.

« Des incidents troubles ont lieu ces jours-ci qui motivent nos inquiétudes, parce qu’ils rappellent des méthodes que nous connaissons. Les filatures des opposants Search opposants se multiplient, et s’ajoutent aux écoutes illégales de nos communications, chose avec laquelle nous avons déjà appris à vivre depuis longtemps », a dénoncé le chef de file de l’opposition Zéphirin Diabré.

Selon lui, « le summum est atteint avec les attaques à main armées contre les domiciles des opposants, comme ce fut dernièrement le cas au domicile familial du Président du Congrès pour la démocratie et le progrès (CDP, ex parti au pouvoir), Eddie Komboigo.

La semaine dernière, des hommes non identifiés ont attaqué aux environs de 19h, le domicile familial de Eddie Komboigo, violentant son frère et sa mère.

« Le Burkina est un pays de savane où on sait qui est qui et qui fait quoi ! L’opposition politique exige toute la lumière sur ces agissements et tiendra le gouvernement responsable de toute atteinte à l’intégrité physique d’un opposant », a-t-il souhaité.

Au cours de la conférence de presse tenue au siège du CFOP, l’opposition a à nouveau rejetté l’avant projet portant Code électoral.

‘’L’affaire du code électoral est un nième épisode qui continue de montrer que le pouvoir du MPP ne veut pas gérer le Burkina selon les acquis de l’insurrection’’, a souligné M. Diabré qui l’avait qualifié ce nouveau code de « recul démocratique ».

« A tous les burkinabè, l’Opposition demande d’être prêts pour répondre aux mots d’ordre qu’elle pourrait être amenée à lancer, non seulement pour la question du code, mais pour tous les manquements très graves aux principes de bonne gouvernance dont le pouvoir du MPP se rend coupable chaque jour qui passe », a lancé Zéphirin Diabré.

Boa, Ouagadougou

- Joindre la rédaction burkinabe de koaci.com à Ouagadougou au (+226) 70 29 68 19 ou burkina@koaci.com - 

 
 
27885 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 08/06/2017
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login