Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: Macky Sall s'entretient avec Compaoré et arrive a Ouagadougou pour libérer Kafando et Zida
 
 Macky Sall et Michel Kafando

© Koaci.com – Vendredi 18 Septembre 2015- Le président Sénégalais Macky Sall Search Macky Sall est attendu vendredi à Ouagadougou Search Ouagadougou où la garde prétorienne proche de l'ancien régime a opéré un coup d'État et pris en otage le président de la transition Michel Kafando et le premier ministre Yacouba Isaac Zida.

Le président en exercice de la CEDEAO, sera accompagné du président béninois Thomas Yayi Boni, désigné médiateur pour les élections, initialement prévues le 11 octobre, au Burkina.

Selon nos information Macky Sall Search Macky Sall se déplace à Ouagadougou Search Ouagadougou pour parvenir aux libération de Michel Kafando et du colonel Zida, toujours retenus par les putschistes pro-Compaoré dans le camp militaire Naaba Koom situé près du palais présidentiel. Ils y seraient bien traités selon des sources proches des putschistes.

Ces derniers "monnaieraient" les libérations contre une reconnaissance de leur mouvement, le conseil national pour la démocratie (CND), par la communauté internationale qui, jusque là, le condamne unilatéralement et le rejette en bloc appelant au retour immédiat à l'ordre constitutionnel.

Toujours selon nos informations, le président sénégalais se serait entretenu jeudi avec l'ancien chef d'Etat burkinabé, Blaise Compaoré, annoncé par ailleurs en Côte d'Ivoire, son pays "ami" et de résidence depuis sa chute, après un séjour au Maroc et en Rdc.

Blaise Compaoré et son camp fortement suspectés d'être à l'origine du coup d'Etat après l'annonce de la non possibilité de candidature de leur parti, le Cdp à la prochaine présidentielle.

Dès l'annonce de la séquestration des dirigeants de la transition, la Cedeao Search Cedeao a, avec l'Ua et l'Onu, condamné de tels actes, invitant le régiment de sécurité présidentielle (RSP) à libérer sans délai toutes les personnes retenues.

Le général Gilbert Diendere, ex chef d'État major de Compaoré, a été désigné par les militaires du Rsp comme le président du CND, nouvel organe dirigeant du pays non reconnue à cette heure par l'Union africaine qui le rejette.

Il serait par ailleurs fortement impliqué dans l'affaire Thomas Sankara qui faisait l'objet d'une procédure en cours.

Des manifestations de grande ampleur s’annoncent, à Ouagadougou Search Ouagadougou et dans plusieurs villes de l'intérieur, en réaction au coup d'État.

Un couvre-feu a été instauré et les frontières aériennes et terrestres ont été fermées jusqu'à nouvel ordre.

Boa, Ouagadougou
 
 
30159 Visit(s)    1 Comment(s)   Add : 18/09/2015
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions Moossou
 
Esperant qu'il arrive a les faire liberer afin qu'ils continue la transition aussi il faudrait elaborer un nouveau calendrier pour inclu l'ancien parti au pouvoir pour la competition soit equilibrer pour une paix durable dans ce pays pauvre et bruyant champion des coups d'etats
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login