Logo Koaci
 
 
 
Burkina Faso: Trois suspects inculpés suite aux attaques terroristes de Ouagadougou, selon le procureur du Faso
 
Le procureur du Faso Maiza Sérémé Search Maiza Sérémé (à droite) a dévoilé le point de l'enquête, un an après l'attaque (ph)

©Koaci.com – Vendredi 13 janvier 2017 – Trois suspects, ‘’ayant été en contact avec l’organisateur en chef présumé de l’attaque’’ de Ouagadougou Search Ouagadougou qui a fait 30 morts et 71 blessés en janvier 2015, ont été inculpés et placé en détention, indique un communiqué du procureur du Faso Maiza Sérémé.

‘’Le juge d’instruction a procédé à l’inculpation de ces trois suspects Search suspects qui sont actuellement en détention préventive. Ces personnes ont été en contact avec l’organisateur en chef présumé de l’attaque’’, précise le texte.

‘’Une information a été ouverte contre X et trois personnes identifiées pour des faits d’association de malfaiteurs en relation avec une entreprise terroriste, d’assassinat, de tentative d’assassinat, de dégradation volontaire de biens en relation avec une entreprise terroriste, complicité d’assassinat et tentative d’assassinat en relation avec une entreprise terroriste, prévus et punis par les dispositions légales’’, a écrit Maiza Sérémé.

Les peines encourues par ceux qui sont inculpés dans ce dossier vont de cinq ans à l’emprisonnement à vie.

Selon le procureur, qui fait le point des investigations une année après les évènements, ‘’l’enquête a permis d’établir des connexions entre les attaques du Radison Blu au Mali, du Capuccino et à Splendid Hôtel au Burkina Faso et de Grand Bassam en Côte d’Ivoire’’.

‘’Au regard du caractère transnational des faits de l’espèce, des requêtes d’entraide pénale internationale ont donc été adressées aux autorités judiciaires du Mali et de la Côte d’Ivoire.

Des réquisitions ont été également émises’’, a-t-elle précisé, espérant réponses favorables qui nous permettront de faire avancer positivement l’instruction.

Pour l’heure, ‘’la coopération internationale avec la France, les Etats-Unis d’Amérique, Interpol Lyon, le Niger et le Canada a permis d’avoir des renseignements utiles au dossier et nous sommes toujours en attente des résultats des expertises qui nous permettront d’identifier formellement les terroristes et la provenance des armes utilisées’’, a indiqué Maiza Sérémé.

-Le film des événements-

Faisant le récits des événements qui ont pu être reconstitués, le procureur du Faso a expliqué que ‘’le jour de l’attaque, les assaillants au nombre de trois (03) sont venus du côté de Yibi Hôtel en passant devant le maquis «Taxi Brousse » et c’est à partir de là-bas que ceux-ci se sont rendus au Capuccino où ils ont ouvert le feu sur les clients, tuant au total vingt-neuf personnes et blessant plusieurs autres, puis à Splendid Hôtel où ils ont tué une personne et blessé plusieurs clients’’.

‘’Ils ont également commis d’énormes dégâts matériels en utilisant des grenades et une substance inflammable (plusieurs véhicules calcinés ou criblés de balles, des édifices détruits ou criblés de balles). Ils se sont réfugiés dans les locaux de Yibi Hôtel puis au maquis « Taxi brousse ». Ils ont été ensuite en contact avec les commanditaires, à qui ils ont rendu compte de leur mission, ont délivré leur message avant de détruire leurs téléphones portables et une de leurs puces téléphoniques’’, a-t-elle poursuivi.

‘’Finalement, c’est en ces lieux qu’ils ont été abattus par les Forces de Défense et de Sécurité burkinabè appuyées par les forces spéciales françaises avec le soutien aérien des américains. Par le biais de la revendication faite par le groupe de Mokhtar Belmokhtar, nous savons aussi que l’attaque est liée au groupe AQMI’’, a-t-elle conclut.

Avant de procéder aux attaques, les assaillants et d’autres personnes ont procédé à un repérage des lieux, a précisé Mme Sérémé.

Le Burkina Faso commémorera l’an 1 de l’attaque terroriste du 15 janvier au cours de ce weekend lors duquel des offices religieux et une marche silencieuse suivie de dépôt de gerbes et d’inauguration de stèle sont prévus.

Boa, Ouagadougou


- Joindre la rédaction burkinabe de koaci.com à Ouagadougou Search Ouagadougou au (+226) 70 29 68 19 ou burkina@koaci.com - 

 
 
6100 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 13/01/2017
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login