Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun : Camrail fait appel de sa condamnation dans l'affaire de la catastrophe ferroviaire d'Eseka
 
© koaci.com- Mercredi 26 septembre 2018- Camrail Search Camrail décide de faire appel de sa condamnation de ce 26 septembre 2018, en 1ere instance pour homicide, blessures involontaires et activités dangereuses, dans le cadre de l’accident ferroviaire du 21 octobre 2016 à Eseka.

Camrail, filiale de Bolloré Africa Logistics Search Bolloré Africa Logistics (BAL), dénonce une décision de justice prise en l’absence de « toute expertise qualifiée et compétente qui devait permettre d’établir de manière objective les véritables causes de ce tragique accident et de les circonscrire définitivement afin de sécuriser davantage le chemin de fer camerounais. »

« Camrail Search Camrail et ses 1600 collaborateurs manifestent leur totale incompréhension devant une décision manifestement fondée sur la seule appréciation de quelques anciens salariés non spécialistes, non assermentés, déclarés experts et par ailleurs en procédure judiciaire pour motifs personnels contre Camrail Search Camrail depuis 10 ans », indique le top management de l’entreprise.

Le concessionnaire du chemin de fer camerounais, conteste cette décision qui « n’apporte pas d’explication claire aux causes réelles du déraillement du train 152 qui avait subi toutes les procédures de contrôle et de sécurité prévus par la règlementation, comme cela a été démontré lors des audiences. »

« Il est par ailleurs étonnant qu’à aucun moment les débats ne se soient intéressés aux circonstances particulières ayant marqué cette terrible journée », poursuit le top management de Camrail.

L’entreprise Camrail Search Camrail souligne qu’elle poursuivra son engagement à aller jusqu’au bout du processus d’indemnisation des victimes, finalisé à ce jour avec plus de 90 % des familles et ayants droits.

Pour rappel, le 21 octobre 2016, un accident de train avait couté la vie à 79 personnes et fait près de 600 blessés à Eseka.

Ce mercredi, la filiale de Bolloré et neuf (9) de ses employés ou anciens employés dont Didier Vandenbon ex-directeur général, ont été reconnus coupables.

Parmi les acquittés, figure Dieudonné Gaibai directeur Mobilrail Search Mobilrail qui était absent du pays au moment de l’accident.



Armand Ougock, Yaoundé

-Pour toute information, joindre la rédaction camerounaise de KOACI au 237 691 15 42 77- ou cameroun@koaci.com –

Suivre l'actualité camerounaise en temps réel via l'appli Android de KOACI (cliquez ici) Ou Apple (cliquez et installez-la sur votre iPhone ou iPad)

(Ph)
 
 
2774 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 26/09/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login