Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun: La CAF confirme l'organisation par le Cameroun de la CAN 2021
 
Ahmad et Biya (Ph1),  Communiqué de la CAF Search CAF (ph2)

© Koaci.com- Samedi 22 décembre 2018- Après le retrait au Cameroun de l’édition 2019, le feuilleton sans fin de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2021, se poursuit.

Click to enlarge
Cameroun: La CAF confirme l'organisation par le Cameroun  de la CAN 2021
Dans un communiqué de presse rendu public vendredi, la Confédération africaine de football (CAF) dit avoir demandé au Cameroun d’organiser la Can 2021, «A la demande de la CAF, le Cameroun a officiellement accepté d’abriter l’édition de 2021 à travers un courrier adressé à la CAF Search CAF et signé par le Chef de l’Etat camerounais, Monsieur Paul Biya. Le Président de la CAF Search CAF exprime sa gratitude au Président Biya pour sa grande compréhension », lit-on dans le communiqué de presse.

Le communiqué de la CAF Search CAF souligne également le « caractère injuste et dénué de fondements de nombreuses interprétations diverses et variées », qui circulent depuis deux semaines sur internet et dans les médias.

« Depuis deux semaines au moins une vive campagne de désinformation et de dénigrement de la Confédération africaine de football est orchestrée et tend à faire croire que les décisions prises lors du dernier Comité Exécutif du 30 Novembre 2018 à Accra (Ghana) ne procèdent pas d’une ligne basée sur la stricte application des textes et règlements en vigueur », dénonce avec vigueur le communiqué de presse.

« La CAF, n’entend guère s’immiscer dans ce débat qui ne reflète absolument pas la vérité et encore moins s’engager dans des polémiques stériles. Ainsi le Président de la CAF Search CAF ne se reconnaît pas dans les propos qu’une certaine presse lui prête depuis un moment à propos de la CAN 2021 Search CAN 2021 », indique le dernier communiqué de la CAF.

La nouvelle sortie de la CAF Search CAF ne sera pas appréciée à Abidjan. Les autorités ivoiriennes dont le pays est candidat pour abriter l’édition 2021 de la CAN, ont en effet saisi le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour contester les décisions prises le 30 novembre dernier à Accra au Ghana.


A.O, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com –
 
 
23155 Visit(s)    5 Comment(s)   Add : 22/12/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions KPAKOUE
 
Je pense que cette fois sera la bonne pour le Cameroun. Il n'y aura plus de repêchage. Arrangée vous pour tout mettre en ordre. 2021, c'est pas loin.
 
 
 
See his contributions Mauvais LeMauvais
 
Un manque de respect total et du Cameroun et de la CAF à l' égard de la Côte d'Ivoire. Avant d' accepter et d 'attribuer officiellement la CAF au Cameroun, les dirigeants de ces deux entités auraient dû prendre langue avec la Côte d'Ivoire. Reste à la TAS de décider.
 
 
 
See his contributions baryond
 
La Can appartient à la caf.Elle peut donc décider de l'attribuer a qui elle veut et quand elle veut.La côte d'ivoire en saisissant directement le Tas est allée vite en besogne,elle aurait dû d'abord prendre attache avec la caf.Cependant ,la caf sous Ahmad est un véritable foutoir...
La Can appartient à la caf.Elle peut donc décider de l'attribuer a qui elle veut et quand elle veut.
La côte d'ivoire en saisissant directement le Tas est allée vite en besogne,elle aurait dû d'abord prendre attache avec la caf.
Cependant ,la caf sous Ahmad est un véritable foutoir.Les décisions sont prises et cassées comme au marché sans compter que la communication est nulle.
 
 
Read more
See his contributions ATTOS
 
Danoh Paulin, voici la nouvelle. Qu'en dis-tu?
 
 
 
See his contributions dramani
 
Dans la gestion des conflits, il faut évaluer efficacement le rapport des forces en présence entre les protagonistes : est-il en faveur de la CI ? Est-il neutre entre les deux protagonistes ou en défaveur de la CI ou de la CAF ? C'est après cette évaluation que la CI peut envisag...
Dans la gestion des conflits, il faut évaluer efficacement le rapport des forces en présence entre les protagonistes : est-il en faveur de la CI ? Est-il neutre entre les deux protagonistes ou en défaveur de la CI ou de la CAF ? C'est après cette évaluation que la CI peut envisager s'inscrire dans une optique de négociation soit constructive (la réciprocité), offensive (le leader) ou défensive (le suiveur) avec la CAF. Saisir le TAS, c'est croire que nous sommes en position de force et donc, nous sommes dans notre droit d'exiger, de ménacer, d'être agressifs. C'est cette même stratégie offensive qui nous a fait perdre la face dans le conflit pétrolier nous opposant au Ghana, là où certains préconisaient une approche constructive, une solution à l'amiable pour un résultat gagnant-gagnant.
 
 
Read more
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login