Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun : Faible mobilisation à Bafoussam lors d'un appel au soulèvement de l'opposant Kamto
 
Les manifestants du Mrc Rechercher Mrc ce dimanche à Bafoussam (Ph)

© koaci.com – Dimanche 4 Novembre 2018 – Au Cameroun, Maurice Kamto Rechercher Maurice Kamto deuxième avec 14,23% à la présidentielle du 7 octobre 2018, peine à mobiliser dans son propre camp.

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc), avait invité ses partisans à manifester ce dimanche à Bafoussam principale ville de la région de l’Ouest, contre les résultats de l’élection présidentielle qui donnent Biya Rechercher Biya largement gagnant avec 71,28%.

Ces résultats sont qualifiés de « holdup électoral » par le camp Kamto.

A peine une vingtaine de militants du Mrc Rechercher Mrc a répondu présent à l’appel du président du Mrc Rechercher Mrc ce dimanche. Les forces de l’ordre avaient été déployées pour faire respecter la décision de l’autorité administrative interdisant toute manifestation.

Pour rappel, à Douala dans la région du Littoral, une quarantaine de militants s’est mobilisée après l’appel de Kamto dans une ville de plus de 2 millions d’habitants. Ici aussi, la manifestation du Mrc Rechercher Mrc avait été interdite par les autorités administratives.

Plus tard à Yaoundé, une vingtaine de camerounais a répondu à l’appel du président du Mrc. Dans la majorité des cas, les appels au soulèvement de Maurice Kamto Rechercher Maurice Kamto n’ont pas d’écho.

En attendant la prestation de serment du président élu le mardi 6 novembre prochain, les autres candidats à l’élection présidentielle ont invité Kamto à reconnaitre sa défaite.

«J'invite Maurice Kamto Rechercher Maurice Kamto et les autres leaders à se joindre à moi afin que, dans un esprit républicain, nous mutualisions nos forces pour les réformes nécessaires devant aboutir à un code électoral consensuel », a déclaré Serge Matomba, candidat du Peuple uni pour la rénovation sociale (Purs) qui a refusé de se joindre à « des revendications illégitimes » dont il ne « maîtrise ni les tenants et les aboutissants ».

Armand Ougock, Yaoundé

-Joindre la rédaction camerounaise de koaci.com à Yaoundé: (+237) 691 15 42 77 ou cameroon@koaci.com 



 
 
5228 Visite(s)    0 Commentaire(s)   Ajouter le : 04/11/2018
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Commentaires
Pour commenter ce contenu veuillez vous connecter
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Restez connecté via notre newsletter
 
S’abonner
Se désabonner
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connexion    |
      | Inscrivez vous !
 
 
 
Deja inscrit !
Se connecter