Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun: De nouveaux préfets et sous-préfets nommés dans la partie anglophone
 
© koaci.com- Samedi 7 avril 2018 - Le président Biya a nommé ce vendredi, deux nouveaux préfets et des sous-préfets, dans la région du Sud-ouest, secouée par la crise anglophone.

Etta Mbokaya Ashu, précédemment préfet du Ndian. a été nommé à la tête du département du Lebialem Search Lebialem en remplacement d’Ungitoh Zachary Chekoh admis à la retraite.

Dans le Ndian, Etta Mbokaya Ashu, est remplacé par Nwafua Lawrence Forwang, ex-secrétaire dans les services du gouverneur dans le Sud-ouest.

Des sous-préfets sont également nommés a la tete des arrondissements d’Alou, de Fontem Search Fontem et de Kumba 3eme.

Ces nominations interviennent dans un contexte politique, marqué par les revendications sociopolitiques, dans le cadre de la crise anglophone.

Les régions du Sud-ouest et du Nord-ouest, sont secouées par des violences entre groupuscules séparatistes armés et forces de défense et de sécurité.

48 heures avant, Paul Atanga Nji, le nouveau ministre de l’administration (Minat), a interdit la vente d’armes et de munitions, dans 6 des 10 régions du pays.

Le Minat, a interdit la vente d’armes et de munitions dans les régions de l'Adamaoua, du Centre, du Littoral, de l'Ouest, du Nord-ouest et du Sud-ouest.

Le Minat fait savoir « qu’à ce jour, le nombre d’armes à feu en circulation, est largement supérieur à celui des autorisations dûment accordées par les autorités compétentes.»

Les autorités ont indiqué que les armureries des 6 régions devront être fermées et un inventaire des armes qui s’y trouvent, sera dressé.

Les groupuscules séparatistes qui réclament l’indépendance du Nord-ouest et du Sud-ouest, sont soupçonnés de s’alimenter en armes, dans ces armureries.

Les violences des séparatistes dans les deux régions de la partie anglophone, ont causé la mort de 30 membres des forces de l’ordre et de défense, selon un décompte KOACI.

Plusieurs dizaines de séparatistes sont régulièrement « neutralisés » dans les combats armées.

Selon le Hcr, les violences dans ces deux régions ont déjà fait au moins 20 mille déplacés.

Lire aussi : http://koaci.com/cameroun-dapres-moins-camerounais-violences-zone-anglophone-118361.html

Armand Ougock, Yaoundé

-Pour toute information, joindre la rédaction camerounaise de KOACI au 237 691 15 42 77- cameroun@koaci.com -
 
 
12104 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 07/04/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login