Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun : Présidentielle 2018 J-1, coalition sans impact pour l'opposition, le parti au pouvoir toujours confiant
 
Vue de la clôture de la campagne vendredi à Kousseri

© koaci.com - Samedi 6 octobre 2018 - À un jour du scrutin de dimanche 2018, deux (2) des huit (8) candidats de l’opposition qui ont servi sous le régime Biya, ont décidé de former une coalition.

Akere Muna, fils de l’ancien président de l’assemblée nationale a décidé de retirer sa candidature au profit de Maurice Kamto, ancien ministre du président Biya.

L’ancien ministre délégué à la Justice, est soupçonné de détournements de fonds publics dans plusieurs dossiers.

Une coalition sans impact donc, ni intérêt, auprès des électeurs camerounais.

Les deux (2) candidats sont soupçonnés par les services de renseignements de préparer une insurrection post-électorale à la Jean Ping, dans le but de faire intervenir la communauté internationale et déstabiliser le Cameroun.

Sept (7) autres candidats restent en course contre le président Biya.

Parmi ceux-ci, le député Joshua Osih, du Social Democratic Front (SDF, principal parti de l’opposition), Cabral Libii Search Cabral Libii (39 ans) du Mouvement « 11 millions » et investi par le parti Univers, font figurent de poids lourds.

Le premier cité a clairement fait savoir qu’il est le candidat du principal parti de l’opposition.
Le second, véritable chouchou de la jeunesse, est désormais mis sous pression par le camp Kamto.

« Tolérance zéro »

Hier vendredi, Paul Eric Kingue, directeur de campagne de Maurice Kamto Search Maurice Kamto a indiqué qu’il n’acceptera aucun autre résultat que la victoire de son candidats.

L’ancien pensionnaire de la prison de New-Bell à Douala, a clairement souligné devant les medias qu’ils avaient des équipes prêtes et sur le pied de guerre.

En réaction, le gouvernement a mis en garde hier contre les violences post-électorales en préparation.

« Nul n’est au-dessus de la loi. Les auteurs des actes de violences répondront devant les institutions. Et Maurice Kamto Search Maurice Kamto en sera comptable », a déclaré en conférence de presse Issa Tchiroma Bakary, le ministre de la communication.

Lire aussi : https://www.koaci.com/cameroun-presidentielle-2018-lopposition-annonce-insurrection-defaite-gouvernement-garde-123950.html

Sur le terrain, le parti au pouvoir est le seul à avoir quasiment couvert l’ensemble du pays lors de la campagne électorale soit 345 arrondissements sur les 360 que compte le Cameroun.

Il est suivi du Social Democratic Front (SDF), qui a couvert une centaine de communes.
Ce samedi, Kamto tient un meeting à Douala, la métropole économique.

A Yaoundé, le Rdpc Search Rdpc qui bénéficie de la plus grande coalition notamment celle de tous les grands partis du septentrion, achève sa campagne électorale par un concert géant gratuitement offert par le président camerounais.

40 artistes de renom et 7 000 personnes sont attendus au palais des sports de Yaoundé, pour cet évènement.

Armand Ougock, Yaoundé

-Pour toute information, joindre la rédaction camerounaise de KOACI au 237 691 15 42 77- ou cameroun@koaci.com –
 
 
3973 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 06/10/2018
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login