Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun : Présidentielle 2018, le futur président fait un carton plein, parfois du 100% dans plusieurs localités du Sud
 
Palais presidentiel d'Etoudi

© koaci.com- Lundi 8 octobre 2018- La loi électorale camerounaise interdisant la publication des tendances, Koaci ne donnera aucun résultat avant la cour constitutionnelle qui en a compétence exclusive et le fera au plus tard le 22 octobre 2018.

« L’élection présidentielle du 7 octobre, s’est déroulée sans incident majeur sur les 360 arrondissements du pays », a affirmé dimanche soir, Paul Atanga Nji, le ministre camerounais de l’Administration territoriale.

Selon les procès-verbaux parcourus par Koaci, le vainqueur de l’élection du 7 octobre 2018, survole le septentrion (les trois régions de l’Adamaoua, du Nord et de l’Extrême-Nord). Son suivant immédiat fait à peine 5% dans les trois régions.

Le futur président du Cameroun fait un carton plein, parfois du 100% dans plusieurs localités du Sud.

A l’Est, celui qui dirigera le Cameroun pour les 7 prochaines années, fait entre 80 et 90%.

Dans le Littoral, le vainqueur ne franchit la barre des 50%.

Au Centre, l’élu des camerounais vient en tête.

Le futur chef de l’Etat est largement perdant à l’Ouest.

L’élection s’est également tenue dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest, majoritairement peuplées des camerounais d’expression anglaise et secouées par des revendications sociopolitiques.

Ici, les populations ont massivement voté en faveur du gagnant de la présidentielle.

A Bamenda trois hommes armés qui tentaient de perturber le déroulement du scrutin, ont été tués.

72 heures avant, les autorités camerounaises avaient prévenu, « les dispositions ont été prises pour que le scrutin se déroule dans la paix », martelaient conjointement Issa Tchiroma Bakary le ministre de la Communication et Paul Atanga Nji, de l’Administration territoriale.

Transparence

L’élection camerounaise s’est déroulée dans la transparence en présence de 4094 observateurs et une soixantaine de medias venus de différents continents.

Ces observateurs étaient curieux de vivre l’élection présidentielle dans un pays annoncé en ruine et en guerre par les rapports biaisés de certaines ONG.

Le taux de participation n’est pas encore connu. Mais selon les observateurs internationaux, les camerounais se sont manifestés librement et ont choisi leur futur président en toute transparence.

Au finish, c’est le Cameroun qui gagne. Le pays a acquis une grande maturité politique et le futur président aura encore plus de légitimité.

Selon le Minat et les observateurs, aucun incident de nature à entacher la régularité du scrutin n’a été enregistré.

Reste à espérer, que les perdants acceptent leur cuisante défaite.

Armand Ougock, Yaoundé

-Pour toute information, joindre la rédaction camerounaise de KOACI au 237 691 15 42 77- ou cameroun@koaci.com –
 
 
9635 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 08/10/2018
  4 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login