Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Cameroun : Présidentielle 2018, jour de vote pour plus de 6 millions d'électeurs, Biya affronte 8 candidats
 
Image du concert gratuit offert par le président Biya ce samedi (Ph KOACI)

© koaci.com - Dimanche 7 octobre 2018 - 6 598 533 électeurs camerounais (dont 19 301 soit 0,29% à l’étranger) sont invités ce dimanche à élire leur futur président pour les 7 prochaines années.

Les électeurs camerounais se rendront dans les quelques 25 000 bureaux de vote dont 66 à l’étranger pour cette présidentielle à un tour.

Paul Biya 85 ans dont 36 au pouvoir, candidat du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc, au pouvoir), est donné favori des sondages.

Le parti au pouvoir a battu campagne dans plus de 345 arrondissements sur les 360 que compte le pays. Les communes en proie aux violences dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest ont été évitées.

Le candidat du Rdpc affronte finalement huit (8) candidats de l’opposition.

Elections Cameroon (Elecam) n’ayant pas donné de suite favorable au retrait des bulletins d’Akere Muna qui seront bien présents dans les bureaux de vote, malgré la coalition annoncé avec le candidat Maurice Kamto.

Lire sur ce sujet : https://koaci.com/cameroun-presidentielle-elecam-soppose-retrait-bulletins-candidat-akere-muna-123973.html

Parmi les opposants au favori Biya, il y a Joshua Osih, candidat du Social Democratic Front (SDF, principal parti de l’opposition), qui a mené une campagne de proximité dans une centaine d’arrondissements du pays.

Vient ensuite Cabral Libii Search Cabral Libii un des plus jeunes candidats, très adulé par la jeunesse. Il a mobilisé des milliers de personnes tout au long de sa campagne.

Franklin Ndifor, Serge Espoir Matomba, Garga Haman Adji et Ndam Njoya sont également en course pour la magistrature suprême.

Tensions

Les bureaux de vote seront ouverts de 8 (7hTU) à 18 heures (17hTU). Le vote devrait se tenir sur l’ensemble du territoire camerounais.

L’on suivra particulièrement le vote dans les régions du Nord-ouest et du Sud-ouest secouées par des violences sociopolitiques aux relents identitaires. Les gangs armés qui y sévissent ont promis de tout faire pour empêcher le vote.

Selon la loi électorale camerounaise, les militaires en mission votent partout où ils se trouvent.

Les autorités ont pris les dispositions pour que le vote se déroule dans la sérénité. L’armée est déployée dans trois régions sur 10. Il s’agit notamment du Nord-ouest, du Sud-ouest et de l’Extrême-nord).

Les résultats du scrutin seront exclusivement donnés par le Conseil constitutionnel. Il dispose d’un délai de 15 jours pour le faire.

Armand Ougock, Yaoundé

-Pour toute information, joindre la rédaction camerounaise de KOACI au 237 691 15 42 77- ou cameroun@koaci.com –
 
 
3367 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 07/10/2018
  1 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login