Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Centrafrique : Près de 90 % pour le «OUI» et violences lors du référendum, l'Onu sanctionne deux chefs rebelles
 
© Koaci.com- Vendredi 18 décembre 2015- Haroun Gaye et Eugène Barret Ngaïkosset, ont été sanctionnés ce jeudi par l’Onu.

Haroun Gaye, dirigeant du Front populaire pour la renaissance de Centrafrique (Fprc), un groupe armé proche l'ex-Séléka agissant dans la capitale (Bangui). Et, par ailleurs dirigeant du « comité de défense du PK5, un quartier où se sont déroulées les violences de dimanche, lors du référendum, et Eugène Barret Ngaïkosset, ancien officier de la garde présidentielle, proche de l'ex-président François Bozizé, ont été sanctionnés par l’Onu ce jeudi, apprend-on.

Les sanctions Search sanctions concernent les interdictions de voyages et le gel des avoirs.

Résultats provisoires du référendum, près de 90 % pour le «OUI»

Selon l’Autorité nationale des élections (Ane), le «OUI», a obtenu 77.979 voix et le «NON» 8.984 voix, soit 90% de «OUI» et 10% de «NON».

Julius Ngouadé Baba, a déclaré à la presse ce mercredi que le «OUI » avait obtenu près de 90 %, ajoutant que le taux de participation à Bangui s’élevait à 30 %.

« Les résultats des villes de province sont en partie parvenus au centre de traitement des données et le reste est en cours d'acheminement », va-t-il poursuivre.

L’Ane, a promis de compiler tous les résultats au niveau national, avant de les valider officiellement.

Environ 2 millions de centrafricains étaient appelés aux urnes ce dimanche pour le référendum constitutionnel.

À cause des violences enregistrées, le scrutin a été prolongé lundi dans certaines localités du pays, principalement dans l’enclave musulmane du PK5 de Bangui où des opposants au processus électoral ; avaient attaqué dimanche à l'arme lourde des électeurs s'apprêtant à voter, faisant 4 morts et une vingtaine de blessés.

La feuille de route prévoit des élections présidentielle et législative le 27 décembre prochain.

Principal point de blocage, le rejet de l'ex-rébellion musulmane Seleka Search Seleka et des milices anti-Balaka, chrétiennes et animistes, dont les leaders sont exclus de l’élection présidentielle.

KOACI, Yaoundé

KOACI.COM est à Yaoundé ! Une info? Appelez la rédaction camerounaise de koaci.com au + 237 691 15 42 77 – ou cameroun@koaci.com
 
 
4431 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 18/12/2015
  3 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login