Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
COTE D'IVOIRE: Abobo se débarrasse de ses ex-combattants !
 
ACTUALITE INFO NEWS COTE D'IVOIRE:: ARTICLE DE LA RÉDACTION DE KOACI EN COTE D'IVOIRE ::

© koaci.com - Désormais on ne parlera plus de la commune d'Abobo comme étant le foyer des ex-combattants. Le siège de la révolution et l'une des bases arrières des ex-fafn change de visage. Et après les différents processus de profilages, on pourrait dire qu'on rentre dans la partie civile du pouvoir avec le déguerpissement des hommes en armes.

Sur le terrain, la réalité atteste le constat fait depuis le samedi 21 janvier. Des sacs sur la tête, de vieux chiffons enroulés de l'autre côté de la main, c'est toute une colonne de termites qui se dirige vers une nouvelle termitière.

A les voir dans les rangs, ces ex-combattants affichent différentes mines. C'est pour la plupart des jeunes garçons de 18 à 35ans. Certains sont motivés pendant que d'autres sont très inquiets. Le scénario est tel qu'une déportation.
Ils sont par milliers. Ils ont tous une ambition commune. Découvrir la terre promise que leur a réservé le nouveau pouvoir en place. Et pour l'occasion, on parle de kilomètre 17(km17). un endroit situé dans le périmètre du district d'Abidjan.

Jusqu'à l'heure instant, les déménagements se poursuivent et c'est par centaines qu'ils prennent la route.
En plus de cela, ces groupements constitués serviront de réserves une fois installés. Ces réservistes en attendant, participeront aux différents travaux associés à la reconstruction du pays.
Et interrogé sur ce point, un ex-combattant se prononce:" on attend beaucoup du président, il faudrait qu'il nous réintègre dans le tissu social".

Mais pour l'heure, ces ex-combattants bazardés permettront d’atténuer différentes tensions qui régnaient depuis bien longtemps dans ces lieux à travers une guerre feutrée.

Aussi, émanant de certaines sources , la réhabilitation des cités universitaires et camp commando de la commune tous anciennement occupés, pourraient débutées.

De telles initiatives prises dans le souci d'accueillir les gendarmes et étudiants et de remettre au plus vite les choses en place, selon les recommandations d'un des proches du commandant Konaté des ex-fafn à Abobo.

Adriel, KOACI.COM ABIDJAN, copyright © koaci.com
 
 
7224 Visit(s)    4 Comment(s)   Add : 24/01/2012
  10 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
 Qu'ils partent ENFIN !!............. Nous leur disons "MERCI" pour leurs aides. La guerre est "fini".
 
 
 
See his contributions Dabakala
 
Deplacer un probleme n est pas le resoudre, on attend le prochain episode.
 
 
 
See his contributions SRIKA BLAH
 
@DABAKALA...............................En POLITIQUE, comme feu-Houphouet Boigny l'avait si bien dit: "" Quand on arrive pas a resoudre un probleme politique, on le deplace dans le temps......"... en attendant de trouver des SOLUTIONS a ce probleme. ...............Si tu vois bien...
@DABAKALA...............................
En POLITIQUE, comme feu-Houphouet Boigny l'avait si bien dit: "" Quand on arrive pas a resoudre un probleme politique, on le deplace dans le temps......"... en attendant de trouver des SOLUTIONS a ce probleme. ...............Si tu vois bien Outtara a DEPLACER le probleme du "roi" Koudou dans le temps en l'envoyant la Haye(CPI)..................
 
 
Read more
See his contributions Dabakala
 
Presonne ne maitrise le temps, encore moins ses effets. Ce qui est sur, c est que les retours ne sont jamais previsibles et qu ils ne sont jamais a l avantage de ceux qui deplacent ces pseudo problemes.
 
 
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login