Logo Koaci
 
 
 
 
 
 
Côte d'Ivoire : Changement climatique, des installations industrielles menacées de destruction, dont la SIR
 
La réunion du WACA Search WACA lundi à Abidjan (ph KOACI)

© Koaci.com – Mardi 5 Février 2019 -  Le projet de décret portant attributions, fonctionnement et organisation de l’Agence Nationale de Gestion Intégrée du Littoral ivoirien a été validé lundi par une cinquantaine d’acteurs de la gestion du littoral réunis à Abidjan au cours d’un atelier initié par le projet d’investissement pour la résilience des zones côtières ouest-africaines (West Africa Coastal Areas program, WACA).

Le ministre de l’Environnement et du développement durable était représenté à cette rencontre par son Directeur de cabinet adjoint, Nasséré Kaba.

Elle a rappelé que le projet de loi relatif à l’Aménagement, à la Protection et à la Gestion Intégrée du littoral a été adopté et promulgué en 2017.

En attendant que cette Agence soit opérationnelle, certaines études réalisées sur le littoral ivoirien, montrent que le trait de côte enregistre un recul moyen d’environ 1 à 2, voire 3 mètres par an au profit de la mer. D’une longueur de 566 kilomètres allant du Cap des Palmes dans l’Ouest au Cap des Trois Pointes à l’Est, le littoral ivoirien qui couvre une superficie de 23 253 km2 soit 7 % de la superficie de la Côte d’Ivoire connait actuellement diverses menaces d’ordre anthropique (la pollution, la destruction Search destruction des mangroves, une démographie galopante et une surexploitation des ressources aquatiques) et surtout naturelles (érosion des plages, élévation du niveau de la mer, les marées de tempêtes).

Cette situation est d’autant plus préoccupante que les populations riveraines sont victimes de la destruction Search destruction de leurs habitations et le bouleversement de leurs moyens de subsistance (ressources océaniques et en eau douce) avec pour corollaires les migrations susceptibles de provoquer des conflits.

La dégradation du littoral a également des conséquences sur des installations industrielles de premier plan.

Selon lui, la Société Ivoirienne de Raffinage (SIR), l’Aéroport International, les Ports Autonomes d’Abidjan et de San Pedro ainsi que les installations hôtelières (Abidjan, Grand-Bassam, Assinie et San Pedro) sont touchés par ce phénomène.

Ochou Abé Delfin, Coordonnateur du WACA Search WACA a précisé que depuis plus de deux décennies, le littoral ivoirien subit le phénomène de l’érosion côtière accentué par les changements climatiques.

Selon lui, dans le cadre des actions menées pour lutter contre ces problématiques environnementales majeures, le Gouvernement ivoirien a mis en place, avec l’appui technique et financier de la Banque mondiale, le Projet d’Investissement pour la Résilience des Zones Côtières Ouest-Africaines (WACA-ResIP) entré en vigueur en septembre 2014, et dont la mise en œuvre se fera sur la période 2018-2023.

«Ces actions menées dans le cadre du WACA, permettront d’assurer l’équilibre entre l’exploitation et la protection du littoral ivoirien pour garantir son intégrité et ses fonctions essentielles de lieu de résidence, de production et de divertissement, » a-t-il conclu.

Wassimagnon
 
 
4835 Visit(s)    0 Comment(s)   Add : 05/02/2019
  2 Vote(s)
 
 
 
 
 
 
 
 
Comments
To comment on this content please login
 
 
 
 
 
 

Chargement...

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Newsletter
 
 
Stay connected via our newsletter
 
Subscribe
Unsubscribe
 
 
Ok"
 
 
L'Application KOACI
 
 
 
 
 
 
Connection    |
      | Register
 
 
 
Deja registered !
Login